AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

Partagez
 

 One Face, Four Fates [libre/ non fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dev-no-baka
Poulet Lv.1
Poulet Lv.1
dev-no-baka


Inscrit le : 30/05/2011
Messages : 4

One Face, Four Fates [libre/ non fini] Empty
MessageSujet: One Face, Four Fates [libre/ non fini]   One Face, Four Fates [libre/ non fini] Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 0:23

Titre: One Face, Four Fates (parce qu’en anglais ça fait TOUJOURS Badass !![ou pas])

Genre (optionnel): euh bah comme vous le sentez, je verrai bien ce scénario en A-RPG

Epoque et Lieu:

Par rapport à nous, dans une époque futuriste où la révolution technologique a atteint des proportions irréalistes, concurrençant de très près (ou dominant ?) la magie, première source d’énergie de ce monde qui a longtemps vécu avec pour seule « science », la magie. La technologie s’étant très rapidement développée au fil des générations, la magie a été quelque peu laissée à l’abandon, bien qu’encore très présente dans les cultures, en particulier dans la religion.

Dans ce monde où la magie et la technologie cohabitent, sur cette planète parfaitement sphérique, les Anciens, des êtres humains ayant atteint des niveaux de magie divins il y a de cela très longtemps, à une date inconnue, ont divisé le continent en cinq parts dispersées autour de la planète :
- Au Nord, à l’extrémité par lequel passe l’axe de rotation de la planète, nous avons le continent Roth’n (prononcé « rozen »), qui est pendant 6 mois plongée dans l’obscurité la plus totale, puis 6 mois dans la lumière. Continent gelé, il utilise principalement la technologie pour veiller à la survie du peuple de Roth’n, et la magie n’est utilisée qu’en cas de force majeure, mais n’est enseignée qu’à une certaine élite, ou plutôt, aux plus riches. La technologie étant omniprésente, Roth’n a investi dans la production de viande, et est le premier producteur mondial dans ce domaine. Pour comparaison, cette ville serait une ville de science fiction. Ils vivent avec un gouvernement avec plusieurs élus, sans aucune personne à leur tête.
- Au Sud, à l’autre extrémité de la planète, au pôle opposé, Uthos (outosse), le continent qui comme Roth’n passe la moitié de l’année dans la nuit, et l’autre dans le jour. Uthos, contrairement à Roth’n utilise exclusivement la magie comme première énergie, et lui permet en dépit du climat théoriquement gelé d’avoir des grandes plaines vertes et une agriculture abondante, riche et diverse. Ce continent est d’ailleurs le premier producteur de végétaux au monde. La technologie est laissée à l’utilisation domestique, et est souvent méprisée car jugée inutile sur cette terre. Pour comparaison, cette ville vivrait dans la campagne la plus absolue, mais sans bétails. Des habitats simples, comme au Moyen-Âge, mais également bien équipée pour ne par être vulgaire (ils ont des toilettes, des salles de bains, des frigos, etc), mais le stricte minimum. Ils vivent avec un empereur, qui a plusieurs conseillers.
- À l’Est, sur l’équateur, Ates (atéce), continent très religieux qui considère que l’on n’a nul besoin de la grande technologie et de la magie. Par ailleurs, des lois strictes prohibent l’utilisation de la magie dans les lieux publiques, et sans autorisation. Le taux de criminalité semble plus élevé sur ce continent, et la population jeune semble croître, tandis que la population vieille s’éteint de plus en plus rapidement. Leur leitmotiv : « Les Dieux nous ont donné la vie avant tout. La magie, nous la leur empruntons, mais ils en ont besoin pour continuer à faire vivre ce monde. La technologie de pointe, ce n’est qu’une excuse pour détruire plus facilement notre monde. » Ainsi, ils vivent dans une simplicité aussi égale à la nôtre, et leur continent tendrait à ressembler à New York, mais sur toute la surface d’un continent. La démographie là bas y est forte, puisqu’ils se coupent du monde, et donc se débrouillent seuls pour survivre (élevage de bétails, agriculture quasi-manuelle, et donc beaucoup d’emplois). Aucun échange commercial international. Bien que sur l’équateur, Ates a une multitude de climats, certainement due à la modification des Anciens de cette terre. Ainsi, ils peuvent vivre et prospérer seuls. Ils vivent avec un Président et plusieurs gouverneurs.
- À l’Ouest, également sur l’équateur, Tews (tiouz), un continent recouvert d’un sable sec et brûlant. Tews, contrairement à toutes les autres nations mélange parfaitement magie et technologie. D’ailleurs, ce peuple vit à quelques kilomètres sous l’immense désert, dans une gigantesque sphère aquatique englobant la ville, et là bas, la technologie a permis de développer une ville sans gravité, et la magie permet à chacun de voler au gré de ses envies là où il le désire. Cette bulle née de la magie est illuminée par une lumière saine pendant 15 heures avant de s’éteindre et de laisser place à l’obscurité pendant 9 heures. La technologie a permise l’installation de plusieurs millions d’orbes lumineux, qui servent principalement de lampadaires, et quand tout s’éteint, nous avons l’impression de vivre dans les étoiles. En pleine journée, les orbes s’éteignent, deviennent invisibles, et intouchables, comme des dispositifs fantômes. Les habitants de Tews sont surtout réputés pour être les plus riches de la planète, mais surtout, ils sont les premiers artistes et produisent des œuvres cinématographiques, musicaux, etc. qui rendent la nation la plus intéressante. Hélas, seules les élites peuvent accéder à cette nation, ce qui rend la démographie là-bas faible. Équivalent des États-Unis, mélangés au Japon… ? Au centre de la « galaxie », un orbe gigantesque liée à la conscience de chaque citoyen ; cet orbe ne fait qu’envoyer en permanence des informations sur l’actualité, mais ceci seulement avec la volonté de l’individu, et bien qu’une magie puissante ait été requise pour la confection de ce réseau, elle est de la plus grande simplicité, et n’est en aucun cas un danger « big brother »-ien, puisque toutes les informations peuvent être libres ou cryptées : l’équivalent de notre internet. À la tête de cette nation, un petit gouvernement avec un président.
- Équidistant des quatre continents ci-dessus, Lieddm (lidém), au « centre », une île flottante avec l’arbre le plus vieux et le plus grand au monde. Pour une raison inconnue, certainement magique ou divine, une malédiction frappent tous ceux osant toucher ne serait-ce qu’une poussière de ce continent dans les airs, malédiction apportant la mort instantanée. On raconte que les Dieux y demeurent, mais nous n’avons jamais pu le démontrer. L’arbre qui est planté au milieu de cette terre flottante a une taille qui la rend visible depuis chaque autre continent. Sa taille démesurée rend l’île d’autant plus divine, et lorsqu’une prière est adressée aux Dieux, nous nous tournons vers ce continent. Cependant, un grand mystère reste inexpliqué : où est son sommet ? Quittant l’atmosphère de la planète, là où il devrait être est coupé par un disque noir. D’où vient ce disque noir ? Et pourquoi agit-il comme un trou noir lorsque l’on s’approche au dessus de lui, c’est-à-dire engloutissement de la matière, de la lumière en réduisant tout à un état de « spaghetti » ? Nous avons baptisé cette arbre qui embrasse le ciel et disparaît dans un disque sombre « Leabb » (libe)
Il y a un grand océan au pôle opposé à Lieddm, l’océan Haalssat. Vide. On y suspecte une autre forme de vie, selon les légendes populaires…

Scénario:

Les légendes populaires racontent que les Dieux et les Déesses régnaient autrefois sur la planète. Ils avaient apporté la magie aux hommes, et ne faisaient rien d’autre que de les observer. Cependant, un jour, un mouvement extrémiste se mit en tête que les Dieux se jouaient d’eux et voulaient juste les voir se déchirer les uns les autres, pour leur simple plaisir. Ainsi, les premières technologies furent créées, et aussitôt, ils scellèrent les Dieux en retournant contre eux leur propre magie qu’ils avaient associée ingénieusement à la technologie. Où furent-ils scellés ? On ne sait guère. On suppose aujourd’hui qu’ils ont été scellés dans l’arbre Leabb, mais aucune preuve ne put être apportée, en raison de la malédiction mortelle qui frappe quiconque touche le continent Lieddm. Dès lors, les hommes décidèrent d’un côté de vivre avec la technologie, et de l’autre, avec la magie. Les guerres firent rage entre les deux courants de pensée. D’un côté, ceux qui voulaient définitivement rompre avec les Dieux en rejetant leur magie, de l’autre côté, ceux qui voulaient utiliser la magie et devenir les nouveaux dieux de cette planète. Une guerre qu’on baptisera plus tard de Guerre Originelle Sainte éclata et divisa les humains. Des histoires annexes expliquent qu’ils éradiquèrent les autres races humanoïdes telles que les fées, les sirènes, les géants etc. mais d’autres sont contradictoires et racontent qu’ils se sont juste cachés des êtres humains qui avaient chassés les Dieux. Il n’empêchât que la GOS a décimé les Hommes, ne laissant que des enfants pour perpétuer la race humaine. De ces enfants naquirent les Anciens, ceux qui ont atteint un niveau de pouvoir divin, une séparation a été faite. Roth’n prit une part de terre et l’amena au Nord, tandis que Uthos s’en alla au Sud, laissant Tews et Ates se séparer latéralement. Lieddm resta seul avec l’arbre et le fit léviter, en hommage aux Dieux scellés à l’intérieur de Leabb. Puis il condamna l’île, craignant que des gens puissent un jour libérer les Dieux et les faire se venger de l’humanité. Mais ce ne sont que des légendes transmises oralement entre les générations. Finalement, quelle est le véritable passé de l’humanité ? On s’en fiche, et on ne regarde que vers le futur en bâtissant prudemment le présent.
Tout commença à Ates. Une femme, Hestera Teaffaces, mit au monde des quadruplets : Tron, Tsuo, Esat, Stew. Leur père, Eiluim Teaffaces vivait auparavant à Uthos, et est un féru de la magie. Cependant, il était tombé amoureux d’une habitante de Roth’n, et leur famille refusant leur union, il s’enfuit avec sa belle au continent où tous était égaux et libres. Là-bas, ils se marièrent et Hestera tomba enceinte. Mais de consistance fragile, Hestera à son accouchement des quadruplets perdit lentement la vie. La science très limitée là bas ne pouvait rien faire pour la sauver. Eiluim dérogea à la loi et lui insuffla de son énergie vitale, afin de la sauver. Cela marcha, mais la famille fut désormais marquée hors la loi. Eiluim prit sa famille et tenta de s’enfuir par l’océan, cependant, arrivant au centre de l’océan, à l’exact opposé de Lieddm, ils furent capturés par des pirates des mers, qui avaient en tête de revendre les organes des adultes et de vendre en esclavage les enfants. Il y eut un acheteur, qui acheta les quatre bébés. Or, au même moment, la Marine internationale arriva pour capturer les pirates qui durent s’enfuirent à toute allure avec les bébés et leur acheteur, mais ce dernier disparut subitement en n’ayant embarqué qu’un seul bébé. Eiluim parvint à arracher aux pirates un de leurs enfants tant bien que mal, mais à la vue de la marine qui le prenait d’assaut, il préféra s’enfuir avec sa femme, de peur d’être rapatrié à Uthos et d’être incarcéré pour ses délits. Il parvint à leur échapper et à atteindre Tews sans encombre. Pendant ce temps là, la Marine décima la moitié des pirates, et récupéra les deux bébés, mais dans le même temps, les plus puissants et les plus dangereux pirates de l’air apparurent pour aider leurs confrères. La retraite fut sonnée, et un bébé fut abandonné aux pirates. Ce fut la séparation des quadruplets Teaffaces.

Tron, l’enfant recueilli par la Marine. Le capitaine ayant mené son armada vers les pirates et ayant perdu la majeure partie de ses soldats décida de l’adopter, et de l’élever en parfait militaire à Roth’n, lui enseignant l’art de manier les armes à feu, les armes de longues distances surtout.
Tsuo, l’enfant acheté en esclavage. Il a été placé chez une famille très riche et très influente à Uthos. Pris sous l’aile d’un couple serviteur, ce couple se révéla être issu de la communauté des Ninjas, assassins de l’ombre maniant les déplacements furtifs, les techniques élémentaires et les illusions. Quasiment mage, Tsuo protègera la famille qui l’emploie.
Esat, l’enfant recueilli par les Pirates. Il vivra avec la Capitaine des Pirates de l’air, quelques années sur la terre-ferme d’abord, à Ates, devenant un des plus grands délinquants de sa génération, et finalement, les pirates reprendront du service et il passera la moitié de sa vie à piller.
Stew, le seul enfant sauvé par ses parents. Sa mère fit une dépression nerveuse pendant quelques années, laissant Eiluim quasiment seul à gérer leur immigration illégale, et lorsqu’il trouva un vieil ami qui l’aidera à devenir citoyen de Tews, il put enfin déployer ses talents en magie afin de gagner une certaine réputation. Hestera se remit lentement de ses émotions, et éleva pratiquement seule Stew, et lui inculqua une grande intelligence en technologie dès son plus jeune âge, et par la même occasion une grande maturité pour son âge. Obtenant une bourse, Stew alla étudier dans une prestigieuse école et décida d’étudier énormément et de pratiquer autant d’activité que possible, afin de combler le manque de ses trois frères disparus. Il devint ainsi un apprenti Chevalier-Mage, un être capable de manier parfaitement la technologie et la magie : une élite parmi les élites.
Séparés par la force du destin, ils se retrouveront ensemble malgré tout. Cette retrouvaille se passa à Tews, qui une fois tous les cinq ans faisait remonter sa ville à la surface pour un évènement mondialement attendu : la sélection des Élites. C’était un tournoi mondial qui se passait exclusivement à Tews, où il y avait plusieurs catégories, dans lesquels des personnes du monde entier se battaient afin de remporter le titre d’Elite. Stew lui, visait la catégorie la plus difficile : Chevalier-Mage. Autant il y avait, Chevalier, Mage, Prêtre, Archer, il y avait des catégories mixant ces catégories, et le Chevalier-Mage était réputé pour être celui où tout le monde voulait participer, et donc nécessitant un niveau qui se démarque du reste. Ce tournoi très médiatisé attirait également des millions de spectateurs. Il fallait donc une garde rapprochée qui surveillât de très près la sécurité des participants. Ainsi, Tron fut nommée capitaine de la garde rapprochée des candidats. Par ailleurs, la maîtresse de Tsuo participait également au tournoi, il la suivit donc, mais fut séparée d’elle à cause des loges spécialement préparées pour les candidats. Et dans le même temps, les Pirates de l’air avaient décidé de venir désorganiser totalement ce tournoi, pour leur simple plaisir, amenant ainsi Esat.
Une explosion survint donc, annonçant le début de l’assaut des Pirates de l’air, et Esat fut désigné pour aller attaquer les candidats. Il attaqua tout d’abord par surprise la maîtresse de Tsuo, qui le sentant fonça la secourir en un éclair. Stew dans son armure sortit de sa loge et alla aider la maîtresse en repoussant Esat. Au même moment, Tsuo, masqué, attaqua Stew, se trompant de cible et Esat, dans son bandana en profita pour les attaquer tous les deux, mais une grenade de feu explosa entre les trois, les séparant tous les trois et brûlant le voile de Tsuo et le bandana d’Esat, découvrant leur visage, qui surprit tout le monde, Tron le premier, qui avait lancé la grenade. Ces trois-là sous le choc, Stew s’ajouta à eux en retirant son armure, découvrant son visage identique aux leur.


Nombre de héros: 4 principaux, et plusieurs autres secondaires (j’réfléchis au nombre…)
Les héros:

L'ennemi/sous-ennemis:
Revenir en haut Aller en bas
nicoduches
Citadin Lv.7
Citadin Lv.7
nicoduches


Masculin Age : 37
Inscrit le : 15/07/2010
Messages : 185

One Face, Four Fates [libre/ non fini] Empty
MessageSujet: Re: One Face, Four Fates [libre/ non fini]   One Face, Four Fates [libre/ non fini] Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 2:25

Bah, avec ce titre-là en particulier, la sonorité face-fates est jolie. C'est vrai qu'en français "une gueule, quatre destinées" ça sonne pas terrible Razz

Citation :
...Eiluim parvint à arracher aux pirates un de leurs enfants tant bien que mal...
C'est à partir d'ici que j'ai compris le sens du titre. Pas mal comme idée, les 4 frères identiques qui grandissent chacun de leur côté. ^^

Il y a un passage qui fait plus ou moins de sens : Esat est recueilli par les pirates de l'air alors que ces pirates veulent vendre les enfants. Pourquoi alors l'élèvent-ils comme l'un des leurs ?
La seule explication que je vois, c'est que la Capitaine des pirates de l'air eu un élan de sympathie pour le bambin...

Concernant la "réunion", ok on est dans un jeu vidéo, mais c'est tout bonnement invraisemblable. Que les 4 se retrouvent en même temps, au même endroit, à se battre tous ensemble... Purée, on se croirait dans un extrait du film Mortal Kombat 2.

Sérieusement, c'est un très joli scénario. La description des continents fait rêver. Toutefois je te dis bonne chance pour les graphismes car ça pourrait s'avérer difficile de mettre tout ça en image.

Peux-tu élaborer sur quelles seront les quêtes et adversaires à combattre ? Et aussi décrire la personnalité de chaque héros. Je suppose que les 4 frères voudront découvrir le secret de Lieddm...
Bonne continuation.

P.S.: En A-RPG de style Zelda (vue du dessus, 4 directions de mouvement), ce serait intéressant de pouvoir changer de personnage à tout moment afin d'exploiter leurs compétences, ou encore mieux si possible d'en contrôler un alors que les autres agissent par eux-mêmes (style Secret of Mana). Faudra trouver des scripts qui font tout ça, s'ils existent...
Revenir en haut Aller en bas
dev-no-baka
Poulet Lv.1
Poulet Lv.1
dev-no-baka


Inscrit le : 30/05/2011
Messages : 4

One Face, Four Fates [libre/ non fini] Empty
MessageSujet: Re: One Face, Four Fates [libre/ non fini]   One Face, Four Fates [libre/ non fini] Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 11:02

Bonjour, et merci d'm'avoir lu !

Alors, pour le premier point, avec Esat, c'est justement UNE capitaine, donc avec l'instinct maternel et tout ça etc. blablabla, et ce n'était pas son but à la base de vendre les enfants, juste l'autre équipage de pirate qui avait été à moitié exterminé. Donc en venant les aider à repousser la marine, ils retrouvent un bébé abandonné sur le champs de bataille, et bon, en faire un autre membre de l'équipage, c'est toujours bien ! plus on les prend jeune, plus les possibilités sont infinies Very Happy

concernant la réunion, oui, elle est invraisemblable, maaais on est dans un monde fantastique où des choses magiques sont liées entre elles etc. c'est le destin !! 8D bref, juste voilà, j'avais des idées qui me trottaient, mais bon, en faire un roman, ça s'rait dur T_T donc j'm'essaie à un scénario de jeu vidéo !

pis la mise en image, hum, j'en espère pas grand chose non plus ><'''' c'est un scénario ambitieux au final, donc bon ._. j'ai créé ce monde dans ma tête mais bon, j'pense que ça va s'arrêter là x')

et pour ton idée de gameplay, j'suis d'accord avec, à la style zelda ça peut le faire ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




One Face, Four Fates [libre/ non fini] Empty
MessageSujet: Re: One Face, Four Fates [libre/ non fini]   One Face, Four Fates [libre/ non fini] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

One Face, Four Fates [libre/ non fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Non-Libre] descendance d'assasin [Non-Libre]
» [ Non-Libre ] Murasame's Awakening [ Non-Libre ]
» Character, Face, big Face (encore une fois).
» [Non Libre] Un scénario assez étrange... [Non Libre]
» [LIBRE]Pas de titre x)[LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Maker VX :: Entraide :: Scénarios :: Bazar des Scénarios-
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com