AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

Partagez
 

 Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BARVACHE
Vache Folle
Vache Folle
BARVACHE


Masculin Age : 27
Inscrit le : 22/05/2010
Messages : 3004

Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Empty
MessageSujet: Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici   Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Icon_minitimeDim 30 Jan 2011 - 12:33

Bonjour à vous, jeunes(et vielles) gens! (oui parce que gens c'est féminin nameho)
J'étais sur un forum lorsque je vis une petite série d'histoires absurdes crées par un membre de ce forum(pas celui-ci mais un autre) nommé(ou pseudonymé) Bibux.
J'ai eu moi aussi envie d'écrire des histoires de ce genre.
Mais ce n'est pas tout! Vous pouvez vous aussi écrire des histoires de ce type et les poster ici! Elles seront bien évidemment mises dans ce premier post.
Je commence avec une pour vous montrer le principe:


Le poisson rouge qui tournait dans son bocal à l'envers


Ceci est une histoire véridique. Cela veut dire qu'elle est réelle, à moins qu'elle ne le soit pas, ce qui est à mon humble avis très probable.
Nous sommes dans un lieu indéterminé à une époque de ce lieu plus déterminée que celui-ci. Enfin ça reste à voir.
Si le titre de cette histoire vous semble explicite, vous vous fourez le doigt dans l'oeil jusqu'au genoux.
Voici donc l'histoire d'un lapin qui se prenait pour un poisson rouge et celle d'un poisson rouge qui se prenait pour un lapin qui se prenait pour un poisson rouge. Il s'agit donc d'un lapin et d'un poisson rouge ou plutot d'un seul poisson rouge.
Celui-ci tournait paisiblement dans son bocal, attendant que le jour passe pour laisser place au matin. Il ne s'ennuyait pas, ou, du moins, ne le disait pas. Ce qu'on sait de lui c'est qu'on ne sait rien de lui excepté son nom qui est inconnu.
Le poisson s'ennuyait encore, toujours jusqu'à ce qu'une porte s'ouvrit. Le poisson ne reparqua rien car cette porte était située en Ouzbekistan. Un jeune homme de cinquante ans agé d'environ dix ans n'arriva pas. C'était une vieille jeune femme...ou une jeune vieille femme mais peut importe car ceci n'a aucune importence dans l'histoire.
Le poisson rouge s'ennuyait toujours lorsqu'il vit une lumière s'allumer au dessus de son bocal en verre plastifié. Une gamine d'environ sept ans arriva. Elle prit la boîte à nourriture du poisson et ne lui donna pas à manger. Elle donna le met de son animal à son animal. Mais pas le même animal vu qu'elle avait deux animaux. Un animal et un autre qui était un animal, à priori un chien.
Le poisson oublia vite cet incident et se remit à tourner dans son bocal mais dans le sens inverse des aiguilles d'une montre qui tourne dans le sens inverse du poisson.
Beaucoup plus tard, c'est à dire trente-sept secondes et demi, la mère de la fillette ouvrit la porte de la chambre(car le bocal était situé dans la chambre de la fillette).
La femme, dont on ne connait pas l'âge vu que ça se fait pas de demander l'âge, prit la boîte à nourriture pour poisson rouge et donna à manger au poisson rouge. Mais comme celui-ci n'avait pas faim, il ne mangea pas.

MORALE DE L'HISTOIRE:

Rien ne sert de manger, il faut courir à point.

FIN
---

Voici la fin de cette première histoire absurde=)
Si ça vous plait j'en referais^^
Si ça vous plait pas, j'en referais^^
Si ça vous plait et que ça vous plait pas en même temps, j'en referais peut-être ou peut-être pas, ça dépend de votre notion du "peut-être".
Revenir en haut Aller en bas
Jabba88
Poulet Lv.1
Poulet Lv.1
Jabba88


Inscrit le : 25/05/2011
Messages : 1

Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Empty
MessageSujet: Re: Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici   Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Icon_minitimeMer 25 Mai 2011 - 11:30

Salut Barvache ! Very Happy

Je viens tout juste de m'inscrire sur ce forum juste pour te dire que j'adore les histoires absurdes et que j'ai beaucoup aimé la tienne !

J'ai l'habitude d'en faire aussi, (même si je ne les ai jamais écrites), mais en tout cas c'est vraiment dans le même registre que la tienne ^^

Donc si tu as envie d'en poster d'autres, je les lirai avec grand plaisir ! cheers

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Zangther
Maître des Duels
Maître des Duels
Zangther


Masculin Age : 30
Inscrit le : 29/07/2009
Messages : 7838

Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Empty
MessageSujet: Re: Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici   Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Icon_minitimeMer 25 Mai 2011 - 11:51

Salut à toi.
Avant de poster sur le forum il est imposé d'aller se présenter. Malheureusement il se trouve que tu as oublié cette étape.
Il serait bien que tu ailles te présenter dans la section appropriée avant de participer au forum.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
lidenvice
Vagabond Lv.5
Vagabond Lv.5
lidenvice


Masculin Inscrit le : 17/03/2011
Messages : 90

Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Empty
MessageSujet: Re: Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici   Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Icon_minitimeMer 25 Mai 2011 - 13:08

Le decor:

Vaisseau «l’entreprise» quelque part dans l’espace

Les personnages :
[Petit:
L'équipage de l'Enterprise est dirigé par le capitaine James T. Kirk (William Shatner).
Ses principaux officiers sont Mr. Spock, mi-Humain, mi-Vulcain (Leonard Nimoy),
le docteur Leonard Mc Coy (DeForest Kelley),
l'ingénieur en chef Montgomery Scott, dit «Scotty»(James Doohan),
Uhura, chargée des communications(Nichelle Nichols),
Hikaru Sulu (George Takei), timonier d'origine japonaise,
Pavel Chekov (Walter Koenig),
Christine Chapel (Majel Roddenberry)
Janice Rand (Grace Lee Witney).]

Le debut:

Espace, frontieres de l’infini dans lequel voyage notre vaisseau. Sa mission : faire reculer les frontieres de la betise

-Journal de bord du capitaine Leonard Mc Coy...zruitbuz bip bip. blop blop...gratz puit... Bon Mr Spock arretez de tripotter les fils bon dieu.... Je bosse moi. (Leonard Mc Moy)
- Je les tripotte pas aie, ouille, decharge, aie... (Mr Spock)
- Donc nous sommes quelque part dans l'espace en plein milieu d'un systeme inconnu....*bruit de porte*(Leonard Mc Moy)
- Je pose les café ou moi? (Pavel Chekov)
- Mais je peux faire mon journal de bord tranquille ou quoi? (Leonard Mc Moy)
- Ou quoi quoi? (Mr Spock et pavel chekov)
- Bon laissez moi traquile j'aimerais bien finir (Leonard Mc Coy)
- Allez viens Spock on va le laisser se finir (Pavel Chekov)
* Pavel Chekov et Spock partent*
Leonard Mc Coy s'eclairsit la voix:
-Nous nous devons de visiter ces.... *bruit de porte* (Leonard Mc Coy)
- Heum qui veux de mes vaisseaux tout neuf? (Montgomery Scott)
*Un objet volant non identifié parcoure la piece mais manque Scott de 5 mettres au moins. Scott repart tout bleme*
Leonard Mc Coy se racle la gorge:
-Ces mondes pour en apprendre sur leur autoctones.
Leonard mc coy s'essuya le front et poussa un ouf. Cette mission s'annoncait difficile.
*bruit de porte*
- Qui est ce qui s'amuse avec mon journal de bord?????(James T. Kirk)
* Leonard Mc Coy disparu en deux secondes en soupirant: oups vla le boss*
-C'est pas possible une telle equipe de bras cassés(James T. Kirk). Ah voila mon café avec 3 sucres et demi plus un nuage de lait demi écrémé avec un carré de chocolat noir aux noisettes entières.
- PAVEL CHEKOV!!!!!!!!!!!!!!!!!TU AS OUBLIE LA PETITE CUILLIERE INCAPABLE!!! Ah non elle est là... Presque inaudible:desolé.

Juste après que Pavel chekov ait donné la petite cuillère a Kirk le Boss du vaisseau, une terrible secousse fit trembler le navire...
_Quoi,que,qui,où ? (Mr Spock)
_Aïe,ouïlle,ouïlle,...ouf.. (Pavel chekov)
_Hum, bizarre cette secousse,j'aimerai bien savoir ce que c'etait ?
Au faite où est Hikaru Sulu ca fait une heure que je le cherche !? (James T. Kirk)
_Il est encore au toilette Boss !!! (Mr Spock et Pavel chekov en coeur )
_QUOI ?! ENCORE !!! Il ne s'est toujours pas debarrassé de cette chiasse !! arghhh !! par toutatis !! (James T. Kirk)

Pendant ce temps là Leonard mc coy essaya de sortir de la pièce tout en essayant de passer inaperçut...
_LEONARD MC COY !! Où est ce que tu vas !? (James T. Kirk)
_Mais nulle part Boss..., vous desirez quelque chose ? (Leonard mc coy)
_Non mais j'espère que tu ne t'es pas encore amusé a ecrire sur mon journal de bord...! (James T. Kirk)
_Bien sur que non Boss... (Leonard mc coy)
_Tu sais ce que ca te reserve comme punition..!? (James T. Kirk)
_Oui Boss....Je devrai effectuer toutes les corvées menagères du vaisseau sans oublier de cirer vos mocassins et de repasser parfaitement votre costume sous peine de devoir nettoyer chaque boulon du navire... (Leonard mc coy)

_(Avec un grand sourire) C'est bien Leonard mc coy, j’étais sur que tu avais bien retenu la lecon ! (James T. Kirk)

Leonard mc coy profitant que James T. Kirk tourne le dos, il se depecha de partir discretement dans ses quartiers...
Mais soudain le Boss poussa un cri qui fit sursauter Hikaru Sulu dans ses toilettes...
WAHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! Ayez ! J'ai finit de chier ! (Hikaru Sulu)
*Ouvre la porte des chiottes*
*Voi son boss gueuler*
*Lui saute dessus et lui fait plein de bisous*
MON SAUVEUR !!!!!!!!!!!');
- Recules de trois mettres au moins s'il te plait, tu sent mauvais. ( James T. Kirk)
*L'ordinateur se manifesta alors: Première planette habitable dans le champ de téléportation. En attente des ordres.*
- Bon allez à la salle de téléportations prenez votre necesaire de survie je vous attend dans deux minutes ( James T. Kirk)
- Bien, chef, oui chef, a vos ordres chef, ca sera fait chef, on y va chef (tous)
- Vos geules allez y bordel, on a pas que ca a faire j'ai tournage de pouce demain moi, c'est hyper important. (James T. Kirk)
- Bien, chef, oui chef, a vos ordres chef, ca sera fait chef, on y va chef (tous)
* James T. Kirk tout rouge pret a frapper la personne la plus proche*
* Gros nuage de fumée, pluis plus personne*
- Quand je pense que la commition m'a affirmé que c'etait les meilleurs, j’imagine pas les autres. ( James T. Kirk)

Deux minutes plus tard James T. Kirk attendait devant les téléporteurs en pietinant et se rongant les doigts (il avait plus d'ongles depuis 1 minute et 59 secondes)

Scoot arrivait en courant se percutant l'orteil droit dans le pied gauche de James T. Kirk puis emporté par son elan et son déséquilibre il se rendit tête la premiere sur le tableau de bord qui resista quand meme bien.
Scoot confus repara aussi tot sa maladresse en passant un coup de chiffon sur les mocasains de James T. Kirk qui trepignait des pieds en disant:

- Occupes toi plutot de tes degats sur la machine (James T. Kirk)
- Tu prefere pas plutot un petit kibibi a ton Scootounet? (Scoot)
- NAN (James T. Kirk)

L'air tout abatu Scoot regarda le panneau de controle du télétransporteur en se grattant la tête d'une main et sortant une masse d'arme de son sac de l'autre. Il tourna la tête vers James T. Kirk qui lui dit:
- Non pas de vaisseau non plus Scoot, et pose cette masse d'arme tu vas casser quelque chose. (James T. Kirk)

Mr Spock arriva avec 10 valises puis repartit aussi sec.
Puis Pavel Chekov arriva avec les mains dans les poches croisant le regard noir de James T. Kirk, il compri qu'il devait surment avoir fait quelque chose de mal. Il se gratta la tete, regarda en l'air, compta sur ses doigts trois fois, regarda sa montre puis regarda James T. Kirk l'air completement ébété:
- Qu'est ce qu'il y a chef? (Pavel Chekov)
- Tu as oublié de prendre le necessaire de survie cretin (James T. Kirk)
- Hein mon baluchon? Ah vi chuis con (Pavel Chekov)
*Pavel chekov s'evapora d'un coup*
James T. Kirk tournait dans tout les sens regardant sa montre exedé ; ca faisait deja dix minutes que Scoot trifouillait le téléporteur tattonnant de plus en plus sa masse d'arme a chaque tentative ratée. Pourtant Scoot était sensé être le mecano du vaisseau.
Hikaru Sulu et Mr Spock arriverent chaqu'un avec 10 valises quand James T. Kirk les appercevant avec tout ce barda leur lanca les valises que Mr Spock avait deja posé au premier aller.
Hikaru Sulu et Mr Spock arriverent à les esquiver toutes puis se regarderent et dirent en coeur:
- Mais chef c'est le necessaire de survie, vous avez qu'a regarder.(Mr Spock et Hikaru Sulu)
- Il y a des fringues pour trois mois, de la bouffe pour 15 jours et demi (Hikaru Sulu)
-De la lecture pour 3 ans, et des valises vides pour ramener pleins de trucs. Des ptit cailloux, des choux ,des hiboux, des joujoux, des bijoux, des genoux, des poux et autres trucs en oux. Ou alors des trucs autres biensur (Mr Spock)
- Mais on part leger et pour quelques heures bon dieu!!!! (James T. Kirk)
- Oui chef, mais faut prevoir large on pourrait se faire caturer, rester coinsé ou autres (Hikaru Sulu et Mr Spock)
- Ok laissez moi faire le tri (James T. Kirk)neufs dizièmes des valises volaient dans tout les sens surtout les playboys de Mr Spock et les 30 millions d'amis de Hikaru Sulu.
Leonard mc coy entra dans la salle et disant:
- Dites c'etait pas au bar que l'on devait se rejoindre ca fait trois plombes que j'attends avec mon baluchon de survie moi!!!! (Leonard Mc Coy)
Pavel chekov rentra avec un tout petit baluchon et regarda effaré l'etalage de bordel et d'autres choses qui volaient dans tout les sens. Apparement, se dit il, James T. Kirk est de bonne humeur, il s'amuse a mettre le bordel.
Puis Pavel Chekov jetta un coup d'oeil a Scoot et le rejoint puis appuya sur l'arret d\'urgence:
* Ordinateur reconfiguré, tout les systemes sont opperationnels*
Scoot regarda Pavel Chekov estomaqué:
- Comment t\'as su? (Scoot)
- Su quoi? (Pavel Chekov)
- ben refaire marcher la machine a teleporter (Scoot)
- C'est pas une machine à café que tu repares? Merde (Pavel Chekov)
*James T. Kirk s'eclairsit la voix*

-Bon je vous ai demandé de vous manier le cul et de prendre le necessaire de survie, je vois que vous avez pas du tout suivi les consignes, pour la peine je vous punis tous en vous obligant à écouter de Lara Fabian et du Celine Dion pendant 24H sans arret (James T. Kirk)
- AH NON CA VA PAS MAIS IL EST FOU. IL VEUT NOTRE MORT (tous sauf Mr Spock)
- Bah moi j'aime bi.... *Lynchage collectif de Mr Spok*aie.(mr Spock)
* Grand silence*
- M'en peiche que j'aime bi...* regard menacant de tout le monde le poing levé* ien quand même (voix a peine audible et étoufée par la peur)
- Heu chef, je peux poser une question? (Leonard Mc Coy)
- Oui si elle n'est pas stupide je te frapperait pas -Du moins pas a mort (A peine audible)-(James T. Kirk)
-Est ce que cette punition est valable pour tout le monde sans aucune exception? (Leonard Mc Coy)
- Biensur que oui il n'y a pas de non droit, pour personne. (James T. Kirk branlant du chef, fier d'etre inflexible)
- Heum, chef, il est ou votre kit de survie? (Leonard Mc Coy reculant d'une bonne douzaine de mettres)
- Hreum hreum... * Cherche autour de lui, regarde dans tout les sens, tout affolé*. Bon ok, punition levée. J'ai aucune envie de vouloir me sucider dans dix minutes (James T. Kirk)
- Houra pour le capitaine Mac Coy!!!! (Tous sauf Mr Spock et leonard mc coy)
- Heum chef, je peux poser une question moi aussi? (Mr Spock)
- Ouais j'ecoute Mr Spock (James T. Kirk serrant le poing nerveusement)
- Est ce que je peux quand même être puni? S'il te plait, s'il te plait... Dit dit dit hein??? (Mr Spock)
- Ecoutes, fait ce que tu veux mais pas pendant la mission et pas trop fort, si j'entends ne serrait ce qu'un murmure de cette musique je te fait bouffer les CD un par un et te met le baladeur là ou il se baladeras plus (James T. Kirk se tappant la tete de depit)
- Je vais faire l'appel avant de partir. Repondez present quand vous entendrez votre nom. D'accord? (James T. Kirk)
- Oui chef, bien chef, à vos ordres chef. (Tous)
- Mr Spock (James T. Kirk)* une mouche vole*, j'ai dit MR SPOCK !!!!
- Ben je vais pas repondre present c'est pas mon nom. Mon nom c'est Zor et mon prenom c'est Mr Spock. Vu que tu as dit de repondre present quand on entend son nom, je n’ai pas repondu. Logique non? (Mr Spock)
-Hum ok....* Met une baffe à tout le monde* (James T. Kirk)
- Maiheuuuu j'ai rien fait moi!!!!! (Tous sauf Mr Spock)
- A l'annonce de votre prenom et/ou de votre nom vous repondez present. Vous avez compris? (James T. Kirk)
*Pavel Chekov leve le doigt*
- Oui Pavel chekov? (James T. Kirk)
- Present, enfin je crois. (Pavel Chekov)
- Que veux tu? (James T. Kirk)
- J'ai rien compris du et ou ou, ou et ou ou. Enfin c'est compliqué ton truc à moins que tu fasse le singe, chais po moi. Tu sais : Heyououhahahhihi. Ect quoi.(Pavel Chekov)
- Bon je vais plutôt vous compter je crois parce que on est pas rendu encore sinon (James T. Kirk)
*Prend un stylo puis une feuille grifonne quelques dessins memo techniques (masse d'arme pour Scoot, un iznogoud pour Leonard Mc Coy, un nain pour Pavel Chekov, un bouffon pour Mr Spock, une ile pour Hikaru Sulu et une couronne pour lui) en relevant la tête a chaqu'un de ceux ci. Puis annonce
- Ok, tout le monde est là, j'ai fait les comptes.(James T. Kirk)
* Grand silence precedant un flot de questions stupides*
- Heu j'ai une question. (Leonard Mc coy)
- Moi aussi ()
- Allez y je vous ecoute, toi d'abord leonard mc coy. (James T. Kirk)
- je peux aller pisser chef? (leonard mc coy)
- Tu fait chier...(James T. Kirk)
- Ben chef je vous laisse la place si ca urge (leonard mc coy)
- Tu y vas et tu te grouilles!!! (James T. Kirk)
- Je me grouille, avent ou apres y avoir ete? (leonard mc coy)
- Avent pendant et apres, et tu en fous pas partout s'il te plait (James T. Kirk)
*leonard mc coy part en 4eme vitesse, tellement vite que la porte automatique n'a pas le temps de s'ouvrir. Et là ce fut le drame. Il se pris la porte en pleine poire ca lui a coupé la peche et il est tombé dans les pommes. Mais bon Leonard mc coy est une banane faut pas en faire un fromage ( Cherchez l'intru dans cette phrase et vous gagnerez tout ma consideration).
Leonard mc coy se relava et reparti vers les toilettes, puis revint a peine deux secondes plus tard tout vert en disant:
- Il n\'y a vraiment qu\'un seul chiotte parce que les autres c'est impossible d\'y aller, Mr Spock y a été il y a moins de deux heures(leonard mc coy)
- Debrouille toi mais depeche toi (James T. Kirk)

Leonard mc coy disparu alors que Scoot montrait son doigt levé a James T. Kirk, qui machinalement leva la tete en l\'air. Voyant leur boss regarder le plafond, Mr Spock, Scoot et pavel chekov firent de meme puis il poitaient leur doigts dans des directions differentes montrant un tache de mayonnaise de ketchup, de café, de thé de sauce bearnaise, par ci ou une marque de bouchon de champagne, de canette de bierre lancée avec force par la, ou encore une mouche a merde collée au plafond, ect, ect... L\'ensemble des doigts des personnes citées ne suffisaient pas a designer tout ce qui se trouvait au plafond.

Scoot regarda James T. Kirk insistant sur son doigt levé. James T. Kirk compris alors que Scoot voulait parler.');
- Ben on est pas rendu ou? Vous savez chez dans l\'episode precedent vous avez dit, je cite:\"- Bon je vais plutot vous compter je crois parce que on est pas rendu encore sinon (James T. Kirk)\" ce qui motive exprecement ma question, si segreunue soit elle. (Scoot)
* Scoot apres cette phrase digne d\'un grand ecriain, regardait le plafond perplexe en y cherchant apparement quelque chose tout en se fourant un doigt dans le nez et gratouillant energiquement*

- Scoot, on part sur la planette Beta 1.B.cil (James T. Kirk)
- Je suis pas un bétà imbecile (Scoot bradissant energiquement sa masse d\'arme)
- Cretin c\'est le nom de la planette Beta 1.B.cil (James T. Kirk)
- Ah ok on est dans le systeme cretin et on va sur la planette beta imbecile. J\'ai bon? (Scoot)
- Mouais si on veux, on va dire ca comme ca (James T. Kirk l\'air completement affligé se tenant le front en tournant le tete de gauche a droite puis de droite a gauche)
*Lourd silence celebre precedant un nouveau flot de questions stupides( un must du genre)*
*Leonard mc coy etait revenu et tout le monde etait là, d\'un coup une mouche vola, un vent se leva et tout le monde d\'un seul geste leva le doigt pour poser une question*

-Non plus de questions, c\'est fini les questions, le prochain je l\'emascule
*grand bouaha dans l\'assistance puis tous ensemble sauf James T. Kirk:*
- Mais on veux pas que tu nous ..cule, ca va pas non. On est des hommes de vrais, non mais.
-A part pavel chekov qui est une vrai femelette (Mr Spock)
* Grand boom *
-Nan mais c\'est vrai merde.... (Mr Spock d\'une voix fluette souffrant a une partie de son anatomie que la morale reprouve que je la cite ici puisse que c\'est les couilles. Oups jl\'ai dit)

- Bon mettez vous sur cette plateforme de téléportation en meme temps.( James T. Kirk)
Les doigts de l\'assistance commencant a peine a se lever que James T. Kirk continua par un:
- Vous prenez chaqu\'un une plateforme, pas tous sur la meme (James T. Kirk)
Les doigts de l\'assistance retournerent a leur position d\'origine puis des murmures se firent entendre:
-Il est fort ce James T. Kirk,
- on comprend pourquoi il est chef.
- Purée moi qui avait trouvé une bonne question.
- Qui veux mon doigt dans son cul j\'ai envie qu\'il serve moi pour une fois.
- Mr Spock ta geule
- Ta geule toi meme du con
- Bon vos geule, le chef a l\'air furax, faut pas qu\'il nous ..cule quand meme
- Ouais c\'est vrai je m\'entend meme plus penser
Quelqu\'un sait pourquoi ou parle tout bas?
- non chais po
- moi non plus
- Chut chut il va parler
- Comment tu le sais?
- Ben il a sa veine pres du cerveau qui grossit
- Put1 t\'est baleze toi, j\'avais jamais capté
- Ouais c\'est clair
- Chut chut les mecs

- Et avent de partir verifiez que vous ayez bien votre equipement de survie. (James T. Kirk)
*Grand silence, puis forte agitation dans les rangs, personne n\'avait rien pris*

[le kit de survie est composé d'un kit pour homme solitaire (du gel pour les les brulures de poignés "Kramp" ,3 poupées gonflables "trouet" , une boite de rustines "FU8" des revues pornos "oolonvoirien"), 20 boites de sardines "paduil", un necessaire de purification d'eau "Opu" pouvant servir pour trois mois, 5 kg de trucs divers en poudre hyophilisé de marque "ajoutez de l'eau et vous aurez un veau", un couteau suisse fabriqué au japon "qouppa", une tres grosse boite d'allumettes "kibruletrovit",une boite de pansements "kikolpa", une trousse a phramacie "µ cure" le kit de bon prisonnier (un pygama raillé "bagnard", une brosse a dent «pa2poil», un dentifrice «dankitomb »un fillet d’oranges «pamhur» et le manuel du parfait prisonnier)un kit d’evasion ( une lime «kikass», une boite de medicement tres laxatifs «con’s tip», une corde «pandU» et le manuel du parfait evadé). Le tout tenant dans une valise «karton»(20 L environ)]

Enfin tout le monde etait prêt a partir. James T. Kirk etait enfin rassuré quand une voix dans le haut parleur se fit entendre :

Capitaine James T. Kirk, d’autres vaisseaux attendent pour partir, j’espere que vous etes enfin prets a quitter la plateforme ( la voix du haut parleur )
-Ah j’ai oublié d’appuyer sur hyperespace ? (James T. Kirk)
-ME DITES PAS QUE VOUS N’AVIEZ AUCUN PROBLEME ( la voix du haut parleur )
-Ok je vous le dis pas mais bon j’y pense tres fort qd meme (James T. Kirk)
-Vous allez me faire le plaisir de degerpir et plus vite que ca !!!!!! ( la voix du haut parleur )
- Bon laissez vos kits a coté de votre téléporteur et mettez y un moyen de le retrouver, je vais aller appuyer sur ce maudit bouton. « James T. Kirk »




James T. Kirk se diriga alors vers la passerelle de commandement tandis que tout les autres etaient en train de decrypter le message que phycho leur avait dit il y a quelques secondes . Alors pavel chekov laissa un paquet de cigarettes « Malbarré » a sa place, Mr Spock la revue olé-olé « tonkorador », Scoot se separa de sa masse d’arme en acier trampé « eklat », Hikaru Sulu de son rouleau de papier hygienique « kietal » et leonard mc coy lui deposa un bande dessinée de iznogoud.

Puis enfin James T. Kirk apres deux minutes de reflection intense pour trouver le bon bouton ( celui qui clignote et qui hurle « appuyez ici, appuyez ici ») appuya dessus. A ce moment là le celebre effet de style hyper espace a la star treck fit son apparition. Puis pouf l’ordinateur dit : « vous etes arrivé dans le systeme beta 1.B sil ». James T. Kirk coura a une vitesse hypersonnique vers la salle de téléportation et arriva pile au moment ou tout le monde commencait a vouloir se diriger vers la paserelle.

Bon timing, pensa t’il.
- Mes chers amis prenez vos places de téléportation, nous allons sur la planette. (James T. Kirk)
*Gros silence qui precede le maintenant celebre flot de questions stupides*
-Oui pavel chekov ? (James T. Kirk)
-Bah chef, qui c’est qui va nous retéléporter ici un fois sur la planette ? Car dans star treck ils partent jamais tous en meme temps

James T. Kirk regarda en l’air, puis sur les cotés, se gratte la gorge, puis un peu partout comme si il avait des puces puis enfin conclus :
-Heum ben comment dire ? J’avais pas prevu ca moi.(James T. Kirk)
-Ben on peut tirer a la courte paille non ?(leonard mc coy)
-Ha ouais ouais. (Scoot)
-Ban non merde je perd tout le temps a ce jeu là (Mr Spock)
-Non ca c’est le jeu de la courte queue ou tu perds tout le temps (Hikaru Sulu)
-Meme pas vrai, je suis un homme tres viril moi ; pas comme pavel chekov l’autre tap.. (Mr Spock)*Gros coup de poing lateral droit si fort qu’il decola Mr Spock du sol et l’envoya a coté de la porte d’entrée de la salle*..aie. Mais c’est vrai merde.
-Ben on fait demi tour pour demander aux boss ? (leonard mc coy)
-Ils vont pas etre content si on fait ca je pense (James T. Kirk)
-Bah on demande au passager clandestin (pavel chekov)
-Quoi ? il y a un passager clandestin ? (tous sauf pavel chekov)
-Ben chais pas c’est souvent dans les histoires de voyage qu’il y a un passager clandestin. Alors je me suis dit que ptete que ce con d’auteur nous en a foutu un qui va nous tuer a petit feu et tout et tout pour faire style horreur. Si on le trouve tout de suite avent que l’auteur l’ai prevu ptetre qu’il sera pas mechant et voudra meme nous aider. (pavel chekov)
-Ouais pas con du tout. (leonard mc coy)
-Bon laissez votre bordel ou il est et cherchez voir si il y a pas un passager clandestin quelque part (James T. Kirk)

Tout le monde commenca les recherches sans se douter que ce « con d’auteur » avait prevu cette eventualité ( pas con quand meme hein ?)










Au bout d’un bon moment(5h35m27s378) Scoot trouva dans une soute a bagages un jeune passager clandestin ( comme quoi l’auteur avait bien prevu un passager clandestin hein ?) et l’extirpa avec force hors de la soute en lui disant :
-c’est toi le passager clandestin ?(Scoot)
-bha heu c’est ce qu’il y a ecrit sur mon script ( le passager)
-quel est ton nom ? ( Scoot)
-Je m’appele cody. Dite c’est enfin fini space montain ?( cody)
-Hein ? (Scoot)
-On est pas a disney ici ? ( cody)
-Non tu est dans un vaisseau a 8856,56 parsecs environ de la terre (Scoot)
-Delire !! Je vais me faire disputer par ma mare moi. J’avais promis de pas trop m’eloigner de la maison et de rentrer pour dinner (cody)
-HEY !!!! Les mec, vennez j’ai trouvé le passager planqué !!! (Scoot
criant assez fort pour faire trambler les murs)
*Pavel chekov et Mr Spock sortaient du bar un peu emechés*
- On a fouillé tout les fonds de bouteilles du bar, on a rien vu..hic..hic (Mr Spock et pavel chekov)

*Hikaru Sulu sortait des chiottes*
- j’ai demoulé un cake et personne n’est sorti, c’est sur il pouvait pas etre dans les chiottes ( Hikaru Sulu)

*leonard mc coy sorti de la paserelle l’air innocent*
- j’ai fouillé toutes les affaires du chef j’ai rien vu de comprometant, heu d’interecent dedans… (leonard mc coy)

*James T. Kirk sorti lui de sa cabine visiblement legerement endormi*
- J’ai fouillé mon lit j’ai pas vu de passager clandestin ( James T. Kirk)

Tout le monde regarda cody un bon moment (grand silence qui precede un flot de questions stupides). James T. Kirk ouvri le bal :
-Tu sais utiliser un teleporteur ? (James T. Kirk)
-Hein ? (cody)
-Il a l’air de savoir appuier sur un bouton vert et bleu (Mr Spock)
-Ok tu sais appuier sur un bouton ? (James T. Kirk se raclant la gorge)
-Ben oui, biensur. Haha, cte question.Mais attend, c’est quoi la question ? (cody)
-On peu prendre ca pour un oui hein ? ( tous se concertant)
-De toute facon on a pas le choix ( James T. Kirk)
-Ouais clair (leonard mc coy)
-Dis cody, tu peux nous rendre un service ? (James T. Kirk)
-Ouais delire, je veux bien, je suis votre homme. (cody)
-Ok tu vois ce bonton ? (James T. Kirk montrant un bouton vert et bleu)
-Ouais, il est vert et bleu ton bouton cool ( cody)
-Quand on te demandera d’appuier dessus tu appuiera dessus ok ? (James T. Kirk)
-Ok delire (cody)
-Bon on y va les mecs, cody reste là et surtout tu ne bouge pas de ta place a part pour appuier sur le bouton quand on te le demande ok ?( James T. Kirk)
-Ouais cool (cody)

Notre fier groupe d’explorateurs des temps modernes etaient enfin prets a partir sur une planette inconnue.







Arrivé sur la planette la premiere chose qui a frappé nos heros c’est une grosse massue, puis apres deux poings, trois pieds puis une tete. Une fois revenus a eux ils s’appercurent que cody s’etait trompé de bouton et avait appuié sur le bouton orange et rouge.

Le decor etait assez classique a souhait : desert leger fond un peut inquietant ( bleu vert avec couché de soleil rougoyant de mignitude 9 et trois quatres nuages), bruits bizards ( pets de mouche, seche cheveux de chauve souris, seche souris de chauve cheveux,moustique marteau piqueur, une coulemelle pelle, une coupelle melle, ect, ect).
Bref une bonne ambiance pour le suspens.( avec la musique du style dent de la mer en fond insistant sur le TIN des violons)

Au bout de quelques temps d’obervation nos cher heros remarquirent, remarquerent, heum… ont remarqué ? Ouais, ont remarqué quelque chose d’etrange.

[Les mechants ( se sont proposés gentiment, merci a vous mes chers amis) :
Gurian appelé le « nain fou »
Lord baltazard surnommé le «nain demon grimassant »
Bishop of borg affublé du titre « bouffon de service trois pieces »
Bender le celebre « Le roi zorglub »
ou aussi « le robot ivre » ( aie pas frapper)
Arrakus raillé de « n’a qu’un œil »
Jolinar ou « la naine a barbes »]

Ils virent approcher des chose informes resemblant a un tas de morve verte ( ou d’autre couleur d’ailleurs)avec des poils ( plus ou moins longs). Derriere les trois gimauves a poils se trouvait deux nains barbus munis d’une hache double tachant et une naine (barbue aussi).

Les nains en question etaient equipés en plus d’un sac (apparement a provisions), d’un bouclier, d’une armure plus ou moins rouillée et de diverses choses insondables dans leur barbe. La naine elle possedait tout l’attirail des autres plus un sac a mains et du rouge a lievres ( appele comme ca car c’est du rouge fait avec du sang de lievre).
L’un de ces extra terrestres s’avenca :

-Gruit glub bet bet, bloup bloup.(Bender)
-Queskidi chef? ( tout l’entreprise sauf James T. Kirk)
-ben chais pas moi, attendez je sort le traducteur (James T. Kirk)

James T. Kirk faisait voler tout son equipement de survie dans tout les sens sous les yeux effarés des aliens et les yeux shootés de l’entreprise. Au bout d’un bon moment, James T. Kirk trouva enfin ce qu’il cherchait. Un espece de globe lumineux avec plein de touches. James T. Kirk le lanca par terre et sauta dessus violement, puis tourna autour en dansant et criant : « Hey ha, ouh ah, y aya kikilala… » sous les yeux de plus en plus surpris de toute l’assistance.

-Traducteur configuré ( la machine)
Puis James T. Kirk d’un regard assuré s’exlama :
-Vous disiez chers extraterrestres ? (James T. Kirk)
Le groupe d’extraterreste se regarda un moment et bender prit la parole :
-Bonjour nous sommes des zorglubs et voici nos nains (Chef des Méchants)
-Vous etes gentils ou mechants (Mr Spock)
-heum gentiment mechants ? (Chef des Méchants)



A peine audible :
[- Hey attends darkbidule, il faut parraitre gentils si on veux les capturer, les etudier, les torturer, leur soutirer des informations pour envahir leur monde, et les manger surtout. (Chef des Méchants)
-ah ouais, c’est vrai chuis con (darkbidule)
-Ah ca on te le fait pas dire ( le gang des mechants sauf darkbidule)]

Sous le regard tres dur de machinchose et trucbidule, commencait un peu a s’interreser a pavel chekov puisse qu’il resemblait a un nain sans barbe et sans attirail de nain typique de jeu de roles.

Machinchose tappa du pied peta un coup et fit des etincelles ce que le traducteur traduisit par un :
Ma cherie, je te prie exprecement de vouloir arreter de regarder si insistement ces etranger car cela me rend mal a l’aise.
-Mais mamour c’est quand meme zarb un nain sans barbe et attirail on dirait une tapette (Trucbidule)
-vous voyez les mecs que y a pas que moi qui dit que pavel chekov est une tapette (Mr Spock)
-Bon ca va oui ? Je suis pas une tapette(pavel chekov)
-Ca suffit ces enfantillages on s’entends plus penser (Machinchose)
James T. Kirk se racla la gorge et pris une grande inspiration :
-Nous sommes ici pour explorer et repertorier les planettes que nous visitons. Nous y repertorions les individus et voyons si leur attentions sont belliqueuses ou non.(James T. Kirk)

Salve d’applaudissements venant des personnes de l’entreprise avec des :
- Houla, il ne s’est pas planté pour une fois
- Purée, je n’aurais pas dit mieux
-C’est nul j’aurait dit dix fois mieux
-Leonard mc coy ta gueule, c’est beau c’est tout

Pendant ces echanges si profitables au sein de l’entreprise : « Le gang des mechants » discutait :
-Alors on fait style gentils du coup ?(bidulemachin)
-Ben apparement on fait gentil oui, vous faites chier j’aime pas etre gentil moi (balti)
-Bon du calme les nains c’est moi qui commande(Chef des enemis)
-ouais c’est lui qui commande parce que c’est le zorglub mauve a poids verts et a poils raz d’abord !!!(trucmachin)
-Tu en fait de trop là bishop(machinchose)
-ok ok, enfin c’est le boss quoi.(trucbidule)

Trucmachin s’avence pour parler aux membres de l’entreprise :
-Chers terriens, nous sommes prets a vous acceuillir a tentacules ouvertes et nous vous proposons l’hospitalité dans une de nos villes pour pouvoir parlementer(Trucmachin)

Le traducteur continua par un :
-Viande fraiche, nous allons vous torturer avec nos tentacules d’abord et nous vous metterons en prison pour pouvoir vous soutirer les positions d’autres systemes que vous connaissez
-Nous devons en discuter entre nous (l’entreprise)
-Pas de probleme allez y ( Chef des enemis, bavant plus qu’au debut)
Le traducteur ajouta un :
-De toute facon vous etes deja morts





L’entreprise fit donc sa reunion de decision :
-Il m’ont l’air simpas surtout jolinar elle est d’enfer (pavel chekov)
-Ouais c’est clair leur attentions parraisent passifiques ils nous acceuillent et tout (Mr Spock)
-Si j’etait le chef je n’hesiterait pas une seconde (leonard mc coy)
-C’est moi le chef et JE dit qu’ils sont louches. Une femme a barbe ca vous interpelle pas peut etre ? (James T. Kirk)
-Ah bah si c’est clair que ca m’interpelle grave [pavel chekov bavant tellement qu’il y avait une marre pouvant contenir au moins une portée entiere de canards (nains biensur)]
-Il y a vraiment les tapettes qui peuvent dire ca (Mr Spock reculant avent de se faire frapper)
-Moi je dis on leur fous un coup de massue, heum faseur je veux dire (Scoot)
-Ouais remarque ca metterais de l’ambiance car c’est grave calme ici puis grouillez vous j’ai une envie de chier du tonnerre(Hikaru Sulu)
-Bon le plus judicieux serait de les suivre et puis de voir apres (James T. Kirk)
-Ouais on va faire comme ca (l’entreprise sauf James T. Kirk)

James T. Kirk s’avence pour parler a bender au moment bender tend une tentacule baveuse ou se trouvait quelque chose resemblant a un bazouka « troupartou ». James T. Kirk pensa : « ils deposent leur armes en signe d’amitée surment » alors que les gang des mechant sortait chaqu’un une arme :

Les nains sortirent de leur barbes des lances-grenades « kaboom » des mitrailleuses « kakakarentsec » un fouet « kiklak » des couteaux suisses,des couteaux francais, des couteaux belges, des bagettes… Enfin bref un sacré bordel.

Les zorglubs (surtout le mauve a pois verts et poils raz car il est tres vorace celui là) avaient tous une arme par tentacule, soit (calcul rapide : alors si un train partant de marseille en direction de paris un mardi de ce mois ci arrive a destination quand meme ca fait 5 tentacules par zorglub donc : ) 15,5 armes en tout [oui arrakus n’a peut etre qu’un œil mais possede une mini tentacule capable de tenir au moins un mini-briquet (qui il faut le dire est une arme de destruction massive)]

Toutes les armes etaient pointée sur nos heros tendant la main en signe de paix. Bref tout semblait perdu (enfin bref l’auteur veux les tuer quoi apparement). Quand, contre toute attente James T. Kirk glissa sur un caillou qui le fit tomber en arriere et qui fit tomber tout les autres de l’entreprise. Ce meme caillou par la force de l’ejection vin, heu vient ?, est venu ? oui, est venu se planter sur l’œil de arrakus qui vois clair. Ce qui a eu pour consequence de lui faire lacher une arme qui en tombant se declancha en direction du fouet de jolinar qui (enfin bref vous connaissez la théorie des dominaux non ?Non, bon ben je finis alors) alla fouetter gurian tel un boulet de canon ( de canon nain c’est important de le signaler) qui percuta tout les autres et declancha toutes les armes en meme temps dans tout les sens.

Sous l’assaut de ses armes nos chers heros courirent, courerent ?, eu couru ? enfin bref ils couraient quoi. Couraient vert le rocher le plus proche ( d’apres la carte il etait a 3 kilomettres derriere les zorglubs)









James T. Kirk utilisa la ruse de la tache sur le plafond, qui consiste a lever le doigt en l’air en disant : ho une tache sur le plafond !!

Et de profiter de ce temps de reflection pour prendre la poudre d’escampette (il y en a 1 boite pleine d’ailleurs dans le kit additionnel de fuite)
Cette ruse marcha puisse que tout le monde regardait le ciel (et non le plafond), mais quand je dit tout le monde, c’est tout le monde sauf lui.

Puisse que biensur n’etant pas du tout au courant de cette manœuvre de diversion les yeux de l’entreprise cherchaient la tache tout comme ceux des mechants.

Biensur il y avait de toute part des :
-Tu la vois toi la tache ?
-Ouais elle est devant moi.
-ben c’est moi devant toi.
-oui voila t’as trouvé.

Ou des :
-J’ai une tache mais j’ai pas de plafond
-Moi j’ai un plafond mais pas de tache.
-J’ai des taches en double qui m’en echange ? Une contre un plafond comme ca j’ai la collection.
-Ca va pas !!! il faut trouver une tache sur un plafond, tricheur.

Puis James T. Kirk apres avoir courru 3KM tout seul sans prevenir personne crie dans le transmetteur de l’entreprise :

-Bandes de con c’est une manœuvre de divertion, grouillez vous j’ai ouvert la voie je vous attend au rocher a 3 km nord-nord-est, le tout bleu a droite du rouge( James T. Kirk)

Phrase que biensur les mechant on entendu assez facilement, aussi tot notre cortége (moins James T. Kirk) retenta la technique de la tache au plafond sauf leonard mc coy qui innova par un :
-Vous avez vu le plafond sur la tache ? (leonard mc coy)

Meme resultat que precedement et leonard mc coy rejoignit ? rejoigna ? rejoignai ? enfin bref il retrouva ( ouais c’est mieux la deja)James T. Kirk au point de rendez vous qu’il trouva avec une ennorme masse qu’il tentait de dissimuler derriere lui avec un air faussement innocent qui ne tromperait meme pas un enfant de 4 ans ( sauf si l’enfant est vraiment tres naif biensur)

James T. Kirk l’acceuilla par un coup monumental de masse et par une question :
-Hein ? t’est pas un mechant ?Ou sont les autres ? (James T. Kirk)
-Ben ils sont restés labas (leonard mc coy)
-On va les laisser se debrouiller pour venir ici. Bonne idée non ? (psyho)
-Ben j’aurait dit pareil si j’avais ete le chef (leonard mc coy)

*Bang coup de grosse masse sur leonard mc coy*










Pendant ce temps a 3 km du rocher :

Mr Spock tenta un : « Ho une vache dans le ciel » en levant le doigt au dessus de lui
L’entreprise rigola comme des fous pendant que le gang des mechants se regardaient effraiés, je dirait meme tetanisés, voir plus si affinitées et regardaient au dessus de la tete de Mr Spock un tout petit point d’ombre dans le ciel.

Les mechants le savaient : Le coup de la vache dans le ciel, plus personne ne le fait depuis l’accident tragique du chef « Ramenetoila premier »

En effet suite a une mure reflection pour trouver un parade a une invasion d’insectes de type cafards verts a pois bleux et rouges avec des rayures sur un seul coté ( il parrait que c’est les plus feroces apres les cancrelats des « marecages de la mort qui tue grave un peu quand meme »)il avait lancé un : (ho non c’est trop horrible pour que je raconte, non je peux pas…non…non. Bon ok je raconte, mais vous pourrez pas dire que je vous aurais pas prevenus) « Ho une vache dans le ciel ».

Oui exactement pareil que Mr Spock a l’instant !!!! Et là ce fut le drame, oui le drame je vous dit. Car :

Ah oui avent il faut que je vous raconte pourquoi c’est arrivé ( on dirait benjamin castaldi qui a perdu ou qui n’arrive pas a lire sa fiche là, il meuble mais tout le monde le voit faire, un must je vous dit)? Comment ca quoi ? ben le truc que je vais vous dire apres vous avoir expliqué pourquoi ( c’est pour le suspens bon sang !!! Vous etes nuls vous)

Tout commenca par une belle journée de printemps avec un poil devant, heu un poil de vent ( autant pour moi sinon ca fait « une belle journée de poilprintemps » et ca veux rien dire), alors que l’arrosé du mat teint cool sur l’effeuille et que le soleil rougoie a l’horizon lancinant de nuages decoupés comme des nappes de papiers machés trois fois de suite par un requin blanc (il est un peu marteau il faut le dire). Un certain Cowking ( zorglub de son espece) que l’on pouvait decrire comme le pere de tout les zorglubs…

Hein quoi je dois faire plus court comme resumé du pourquoi de ce qui est arrivé ? Ok, ok ca va, si on peux plus faire patienter les gens ou va-t-on ? Chais pas ou on va mais on y va.

Donc pour faire court : Le cowking adorait les vaches et se faisait toujours avoir au jeu du : « Ho une vache dans le ciel » il a decidé de maudire tout ceux ( sauf lui evidement)qui prononcaient cette phrase par ( ah non, je peux pas…Bon ok je vous le dit, mais c’est la seconde fois que je previens ok ?) l’accomplissement immediat de cette phrase.

En gros pouf il y a une vache qui tombe du ciel et puis bang tombe sur celui qui l’a prononcé, et crac ca fait mal. Enfin bref je vous fait pas de dessins ( de toute facon je sais pas dessiner, et j’ai pas envie)

Revenons a nos moutons, heu notre vache, desolé.

Mr Spock entendait au loin un « PUIIIIII » entre coupé de « moo,moo,moo » appriori c’est une vache anglaise sinon elle aurait fait « meuh »

Héhé, c’est là que j’arrete mon post, en plein suspens !!!





Et là, on pouvait voir au loin, je vous dit c’est horrible, non je peux pas… Quoi, j’en fait de trop ? Ok, ok j’avoue.

La vache tomba sur… *Page de publicitée :

Message informatif quasi illisible mais obligatoire :La vache de cette histoire a ete gracieusement prétée pour les besoins du scenario et n’a subit aucune maltraitance significative ( du moins elle s’est pas pleinte comme le mouton qui faisait « Maiaiais » a chaque fois qu’on voulait l’etriper.)

Pour tout prêt, de vaches, veaux, cochons, porcs,taureaux, montons, brebis, agneaux, poulet, pintades, zorglubs, nains avec ou sans barbes ou autres et pour pas cher ( moins cher jme coupe le bras chte jure):

N’hesitez plus demandez les à… Fin du message publicitaire*
-Dites, la pas cool on a été coupé ( le publicitaire)
-Ouais je sais mais on avait dit une minute, c’est une minute, vous aviez qu’a faire plus court (l’auteur)
-Ok alors sinon je reprend ma vache, mes zorglubs et mes nains avec barbe ( car sans barbe ca vaut que dalle (le publicitaire)
-Heum ok, je vous donne la parole mais faites vite !!!(l’auteur)
-Ok: Nous sommes la societé « Kifournitou ». Avec nous vous avez tout sauf ce qu’on a pas(le publicitaire)
-Bravo, bravo(l’auteur), bon revenons a notre vache, ca fait un moment qu’elle attend de tomber.

Donc la vache tomba sur les mechants. Pourquoi me diriez vous ? Et bien tout simplement que le hasard ai voulu qu Mr Spock en zorglub c’est pareil que cowking. Donc vu que le cowkind etait imunisé, forcement Mr Spock l’est aussi. Donc la vache tombe sur les mechants et l’on vois une espece de flaque de bave et de barbes multicolores en dessous.

Je vous rassure la vache n’a rien, elle a juste perdu ses lunettes. Qu’elle recupera quelques minutes plus tard

Le tas informe de mechants sous la vache commencait a reprendre forme pendant que celle-ci broutai traquillement une barbe de nain en croyant que c’etait de l’herbe sous les « aie, aie, mais elle est conne cette vache, ouille »d’un nain que l’on voyait a peine pour dire qui il (ou elle) etait.

Le groupe de l’entreprise moins leonard mc coy et James T. Kirk (qui sont derriere le rocher a 3km, souvenez vous) se diriga expressement vers le rocher a 3 km
Une fois arrivé a celui-ci notre groupe au complet et essoufflé se planqua comme de vugaires mauviettes.
-Qu’est ce qui c’est passé labas ? (James T. Kirk)
-Bha y a Mr Spock qui a pointé son doigt ver le ciel comme ca et il a crié : Ho une vache dans le ciel, puis paf une vache s’est ecrasée pile sur les mechants (Pavel chekov)

Sur ces mots tout le monde s’ecarta sauf bien sur pavel chekov ( qui n'avias pas compris son erreur, James T. Kirk et leonard mc coy, on entendit « PUIIIIII » entre coupé de « moo,moo,moo » appriori c’est une vache anglaise sinon elle aurait fait « meuh », comme la derniere fois voyez vous.

Et paf la vache tomba pile sur pavel chekov, le regarda et s’enfui en courant en disant « moo moo, moooo, moo moo,moohoo » Ce qui fut traduit par le traducteur par un : « Mon dieu, un nain sans barbe, c’est horrible , my god»

-Et voila ce qui s’est passé sur les mechants, c’est ca ?(pycho)
-Bha vi, sauf que c’etait sur les mechants biensur (toute l’entreprise sauf leonard mc coy, James T. Kirk et pavel chekov qui est dans les vaps)
-Bon qu’est ce qu’on fait alors chef ? (Scoot)
-C’est une tres bonne question, vois tu et je pense que…aieu( leonard mc coy)
-C’est a moi qu’il cause, toi, tu est une sous merde d’abord ( James T. Kirk en frappant avec sa massue le crane de leonard mc coy)
-Bah alors qu’est ce qu’on fait ? (Mr Spock)
-Bha on appelle cody deja. Cody, est ce que tu me recois ?( James T. Kirk)
-Bha no je te recois pas, mais parcontre je t’entends, c’est delire (cody)
-Peux tu nous teletransporter ? (James T. Kirk)
-Est-ce que je peux vous teléquoi ? (cody)
-Le bouton vert et bleu, tu le vois ? (James T. Kirk trepignant des pieds avec des aie ouille de pavel chekov en fond sonore)
-Ouais celui a coté du orange et rouge et du bouton qui trourne dans tout les sens ?
-Oui tout a fait. Tu peux appuier dessus s’il te plait ? (James T. Kirk)
-Ouais je peux biensur, cool (cody)
Regardant les autres
-Bon on retourne sur l’entreprise les mecs ca y est (James T. Kirk tout souriant)
-Cool !!! (tous sauf James T. Kirk et Mr Spock)
-Qu’est ce qu’il y a Mr Spock ?(James T. Kirk)
-Je peux ramener une vache, dis, dis ? (Mr Spock)
-Tu fait chier grand, c’est trop dangereux (James T. Kirk)
-Ouais c’est vrai c’est trop…aieu, ouille, hi, ailleu (leonard mc coy se faisant tabasser par James T. Kirk)

Pendant ce temps a 3 km du rocher on pouvait distinctement entendre des bloub, blip blap blup et un seul blypeuh venant apparement des zorglubs, et puis d’un coup, d’un seul ( pas deux, ni trois, ni plus : juste un coup).

Vous allez voir, c’est inatendu, sisi je vous jure. Et puis vu qu’il faut du suspens vous allez attendre le prochain episode pour savoir la suite.
Oui c’est horrible je le sait, mais bon patientez Smile



Bender, dans un effort surhumain se releva d’un coup d’un seul et envoya baldinguer toute la troupe dans les airs tres haut et surtout assez loin quand meme (commité des records de l’univers a l’appui)

Pendant ce temps au rocher :
-Alors cody, tu le trouve ce bouton ? (James T. Kirk commencant a labourrer le sol avec ses pieds tellement il etait en colere)
-Bha oui je l’ai trouvé il est cassé (cody)
-Comment ca cassé ? (James T. Kirk)
-Bha il clignotte plus, ca doit pas etre bon signe je pense(cody)
-MERDE !!! C’est pas vrai, reste calme, reste calme (James T. Kirk
)
Alors que James T. Kirk s’arrachait les cheveux en quatre par poignées le reste de l’entreprise discutait gaiment et s’allongaient en regardant le ciel quand Scoot pointa le doigt vers le ciel en disant :
-Ho y a une vache, des zorglubs, des nains et une naine dans le ciel au dessus de nous, c’est dingue ca (Scoot)
-Ouais c’est ca et moi chui la reine d’angleterre et je roule a droite (Mr Spock)
-Ouais, ce coup là est pas credible Scoot, t’est nul. Si j’etait le chef… (leonard mc coy)
…Bang…Paf…ping et heum… pouf tient.
-Ta gueule c’est moi le chef !!Mais non pas toi !!! Je parlait a leonard mc coy. Leonard mc coy c’est mon bras droit. Remarque j’aurai mieux fait de m’emputer sur ce coup ci. Non mais pas pour de vrai cretin !!!(pysho toujours avec son communicateur)
-Non mais je vous jures regardez, c’est vrai (Scoot visiblement serrieux)
-Ouais je confirme et puis moi je vois un village dans les nuages aussi (Hikaru Sulu)
-Ah bah moi je vois une couronne, ouais y a vraiment des trucs incroyables dans les nuages (leonard mc coy)
Pendant ce temps juste au dessus nous pouvons entendre des :
-Pui
-Pfiou
-Aie t’est con
-C’est qui qui bave ?
-oula on tombe je crois
-vouillaia le sol, il grossit
Et autres encore

Comme vous vous en doutez maintenant bender avait envoyé sans le faire expres tout les mechants sauf lui je sais ca va hein…j’ai compris)pile sur le seul rocher existant a 3 km a la ronde. Enfin un rocher, c’est comme ca que les nains l’appellent. Les etres de taille classique apellent ce genre de truc une pierre voir un caillou pour certains, mais bon on va pas epiloguer.

Et là les mechant s’ecraserent d’un seul coup sur notre groupe de heros intrepides sans peur ( ah non on peux pas dire ca, certains on peur de leur reflet) et sans reproches ( ah bah ca non plus on peux pas le dire car on peu reprocher a certain d’exister, de respirer, de parler, de manger, ect, ect). On pouvait entendre un autre puiii suivi d’un moo et d’un humhum…meuh dirions nous n’est pas. Donc de la vache de tout a l’heure qui apprend actuellement le francais durant le vol ( d’où les lunettes : c’est pour parraitre cultivée. Pour ne vache c’est le comble)

Pile au moment ou la vache atterri cody appuia sur un bouton sans le faire expres.



A bord du vaisseau c’est un peu le bordel :
Une vache
Des zorglubs
Des nains
Et puis les autres
Tous entassés comme pas possible.
Enfin si c’est possible puisse que c’est le cas. Mais bon c’est impressionnant a voir,meme a raconter d’ailleurs non ?

Mais comment vont se sortir nos heros de cette mesaventure me diriez vous ?
Bha lisez vous verez bien. Ptet qu’ils s’en sortiront pas qui sait ( gnakgnak, fin inatendue, j’adore. Merde je l’ai dit… Faut que je trouve autre chose c’est malin)

Cody voyant le spectacle imagine que c’est un jeu de mélée générale et se lance sur le groupe du haut de ses 2M et de tout son poid de 150 kg tout habillé ( mais sec par contre sinon c’est 170,bha les poils ca retient l’eau vraiment bien mine de rien)

Pendant ce temps bender, le seul de l’histoire qui se trouvait encore sur la planette geulait comme pas possible parce qu’il imaginait le pire. Il decida de ramper rapidement (Plus communément appelé courir pour des humains, mais là c’est un zorglub, donc il rampe vite) vers son chasseur dernier cri nommé AAARG pour l’occasion ( traduisez par AARG, ouile aie Putrecible de poste a souder de Mercredi, merci pour les enfants)

Bender prit donc son chasseur pour aller voler a la rescousse de ses cher souffifres preferes (quoi qu’il en dise il les aime bien quand meme.

Dans l’entreprise, le tas legerement entremélé se donne des coups de poings de tentacules, de pied de tete, de matraque et des grand renforts de :
-Aie
-Ouille
-Mais t’est con chuis dans ton camp
-Ah non tu est un zorglub
-arretez sinon je sort mon papier toilette
-Mais ma barbe !!!Non pas celle là l’autre !!!
-Meme pas mal… Aie
-Sort, sort t’as la clef
-Vas y passe partout
Jean Pass et D Mayller

Scoot alors tente une superbe persée sur le flan droit pendant que Mr Spock tente une diversion sur l’aile gauche en mordant un molet ( qui se trouve etre comme par hasard justement celui de Scoot). Et l’essai est tranformé c’est magnifique, olala quelle belle action, on va la voir au ralenti. Oula mais je crois qu’il y a faute de pavel chekov sur cette action qui tire la barbe de gurian ; oula oui.. L’arbitre n’a rien vu… Aux chi…


Excusez moi je m’egare.

Bref une fois l’action finie les deux camps se reforment alors que cody n’avais pas bougé d’un pousse il se retrouva sur le dos de Hikaru Sulu qui avait sorti son papier toilettes (ah ben il avait prevenu faut eviter de le faire comment dire ? Enfin vous voyez quoi)

Le face a face entre les deux camp grimassant de rage, ecumant de haine, ragant de desepoir, hurlant de douleur… Enfin bref ils sont apparement pas tres jouasse. Et là paff… J’ai fini ma page. Donc vous attendrez la suite…

Pendant ce temps dans le chasseur de bender.

-glob blub bloup glip glap. Glap gloup gloup…

Bha vi le traducteur est resté sur la planette. D’ailleurs, qu’est il devenu me diriez vous ? Car il faut l’avouer tout le monde se demande vehement ce que deviens le traducteur bien evidement.

Au milieu de nulpart ( a 3 km d’un rocher pour etre exact), un petit traducteur perdu, abandonné, laissé pour compte, deserté… Enfin bref tout le monde l’avait oublié sauf moi.

Ce petit traducteur se sentait seul quand une vache (celle qui a eu peur de pavel chekov dans un des chat pitres anterieurs)passant par hasard renifla se drole de truc resemblant a s’y meprendre a rien du tout de special, mais intrigant malgres tout. Et là ce fut le contact :

-C’est quoi ? ce truc bizard ?(la vache)
-Mais qui est ce qui parle ?(la vache)
-Mais pourquoi je me met a parler humain moi ?(la vache)

C’est ce qu’on appelle communément un monologue tout seul avec soi meme.
Alors la vache decida d’avaler le truc pour avoir la paix. Mais non voyez vous maintenant elle est condannée a parler l’humain toute sa vie. C’est horrible pour une vache, vous vous rendez pas compte.

Revenons a l’entreprise puisse qu’il ne s’y passe pas grand-chose d’interecent.

Cody ayant remarqué judicieusement qu’il avait grandi quelque peu regarda en bas :

-Ouais delire, chuis plus grand !! (cody)
-Ouais dessend tu sera plus petit.(Hikaru Sulu)
-Ah je comprend mieux maintenant…(cody)
Qui decendit doucement puis glissa pour s’etaller par terre. Ce qui a eu pour concequence malencontreuse d’appuyer sur le bouton… Oui vous savez les bouton du teleporteur. Bah ca a appuié sur pile le bon, c’est dingue non ? Et en plus innatendu grave. Mais bon c’est pas encore un happy end non plus ne poussons pas.

Vous vous en doutez, le groupe des mechant fut surpris que rien ne se passe du tout. Ils n’avaient pas bougé malgres l’appui du bouton, si ce n’est qu’un café sorti de nulpart et que Pavel chekov le pri l’avala d’un coup et dit :
-C’est ma tournée, j’ai enfin reparé la machine a café (Pavel chekov)
James T. Kirk se jeta sur pavel chekov vert de rage prêt a l’etrangler violement des deux mains tout en le tappant de sa masse d’arme ( oui baleze hein ?)
-Tu preferes un cappuchino peut ?…Aie… Thé ?…aie… Potage ?ouille, boisson froide ?... Ouille. Mais qu’est ce que j’ai fait ? (pavel chekov se faisant massement frappé par James T. Kirk et leonard mc coy aussi, puis vit tout l’entreprise croyant a un jeu)

Les mechants se regardaient entre plusieurs paires d’yeux en s’etonnant de ce qu’ils pouvaient voir. Ils virent alors la possibilité de profiter de la situation. Vous allez me dire c’est normal c’est des mechants. Oui mais ca aurait ete des gentils qu’ils auraient aussi profité de la situation quand meme.

Oula mais qu’est ce que c’est bete la page est finie…


J’aime le coup de la page finie, vous pouvez pas imaginer.
Alors que les mechants se dirigaient vers la salle de contrôle tout en prenant dicretement le manuel du parfait capitaine de la poche de leonard mc coy (qui, il faut le dire l’avait pris a James T. Kirk. James T. Kirk cherchait le manuel depuis avent le debut de l’histoire, d’où son humeur massacrante), un buit se fit entendre dans l’espace ( vous allez me dire, je m’y attend deja au fameux : Dans l’espace y a pas de bruit. Bha si celui de la percution d’une arme sur une coque ou d’une coque sur une coque ou… Enfin bref).

C’etait Bender qui tirait sur un endroit du vaisseau pour permettre par la suite de passer un bras articule qui lui permetterais de ramper rapidement dans le vaisseaux ( oui c’est courrir qu’il faut dire, je m’y fait pas). Ce qui a eu pour but il faut bien l’avouer de faire arreter le lynchage collectif et rater par la meme occasion l’entreprise discrete des mechants.

L’entreprise regarda dans la direction de mechant qui tenaient bien en evidence le manuel du parfait capitaine dans la tentacule de Arrakus. A peine James T. Kirk a-t-il vu cela qu’il jeta un regard si noir a leonard mc coy que toutes les lumieres s’eteignirent d’un coup.

Les plombs avaient sautés a cause de la derniere salve de bender. Le groupe de secours numero 1 se mit en route au bout d’une minute durant laquelle on pouvait entendre :
-Je vais le tuer !!
-Grouillons nous ils nous voient pas (traduit par le traducteur intégré de l’entreprise)
-Aille mais je suis pas leonard mc coy
-t’es qui ?
-Chuis bishop et toaille… Apparement pas un ami
-Non pas vraiment
-mais qui est ce qui me tient ma tentacule ?
-Mais pourquoi il marche pas ce faseur ? En plus il est tout baveux…Aie
-Je la trouve longue la minute pas vous ?
-Personne n’a vu mon pq ?
-Suivez mon bout rouge les mecs !!... Pas celui là ducon celui de ma cigarette.
-Il y a quelqu’un qui me sert et me mord la jambe comme un malade
-Oups pardon… LEONARD MC COY !!! Ou est tu bougre d’idiot !!!
-Bha je vais pas te le… aie, ouille, aille, c’est pas moi c’est l’autre ouille…

Puis le courant est revenu au bout de 1 minute et 3 secondes 47. On pouvait voir James T. Kirk etranglant leonard mc coy d’une main et pavel chekov de l’autre, cody qui tenait les deux jambes de James T. Kirk pour le degager, Scoot qui essayait de liberer leonard mc coy qui lui tenait Hikaru Sulu par le slip qui lui memese faisait tapper par Scoot qui croyait avoir affaire a un zorglub

Du coté des mechants pas mieux : Bender arrivé s’est fait prendre les tentacules dans les bras de jolinar, gurian, baltazar pendant que arraukus et bishop tentaient deseperement de degager les nains des tentacules de bender qui commencait serrieusement a devenir tout rouge( Ce qui pour un zorglub est encore un plus mauvais signe que chez un etre humain voyez vous puisse qu’il faut le dire un zorglub rouge a poils raz c’est moche mais grave, mais en plus c’est tres tres mechant)

Bender dans un effort incroyable pris des poches de Mr Spock le baladeur qu’il ecoutait depuis quasiment le debut de l’aventure et le lanca sur le micro allumé ( bah vi James T. Kirk dans un des chapitre ou il parle a son boss a oublié de l’eteindre)et là… C’est horrible, mais vraiment horrible…


Car souvenez vous ce qu’ecoute Mr Spock… Oui oui, je vous dit c’est insoutenable je vous dit : Du Celine Dion (arg !!!) et du lara fabian (re arg). A fond dans le micro je vous jure c’est encore pire.

Tellement horrible que les zorglubs fondirent litteralement parlant jusqu'à devenir des flaques informes et putréfiées et que les autres mechants restants partirent tres tres vite (là meme pour des nains on peux dire qu’ils courraient vraiment tres vite)dans le vaisseau de bender pour se tailler la malle et retourner sur leur planette sain (ca reste a prouver un reste jamais indeme de ca) et sauf.

Alors que dans l’entreprise preque tout le monde est a l’agonie mis a part la vache de Mr Spock et Mr Spock lui-même qui se metaient a fredonner gaiment sur « Pour que tu m’aime encore » de Celine dion. Dans un utime effort surhumain (et surtout parce qu’il etait assourdi par la baffe qui se trouvait a deux metres de sa tete) Scoot leva la main et reussit a eteindre le micro.

-Ouf sauvés !!! (tous sauf Mr Spock et sa vache que Mr Spock a decidé d’appeler La Radion)
-Mais c’est… Aie… ouille (Mr Spock)
-Moo, meuh arretezmeuh… Excusez moi pour mon francais, n’est pas, j’apprends voyez vous (La radion)
-Dites on peu lui pardonner quand meme il nous a sauvé la vie quand meme(Hikaru Sulu)
-Ouais si j’etait le ch…Aille(leonard mc coy)
-C’est moi le chef et je dit ok, on arretes (James T. Kirk)

Alors enfin nos heros reprirent leur postes respectifs afin de se rendre de nouveau sur terre pour un rapport detaillé de leur mission et de leur conclusions.

Pendant ce temps sur la planette des mechants, ceux-ci atterrissent pile a 2 mettres de la vache qui a avalé le traducteur qui etait en train de raller :
-Mon dieu, quelle vache je suis ? Que vais-je devenir affublé d’une telle aberation ? Pour ai-je retrouver enfin les joies du meuh d’antan ? Alala.

Enfin bref c’est horrible pour cette vache c’est pas croyable appelez SOS Vaches Ignorantes Avec Noeudositées Dues à un Oeudème. La fameuse SOS VIANDE (prononcer sauce viande)

Nda Very Happy’ailleurs cette association a fait des emules.
Il y a la SOS BARBEUK( Brevages Alcoolisés Reduisant le Bon Entendenement Uniforme des Kepis).
Mais aussi SOS MAYO (Mouches Aux Yeux d’Ours).
SOS TOMAT (Travail Omnipresent des Materieaux Avent Tissage).
Et d’autres encore…

Vous inquietez pas les piles du traducteur sont bientôt nazes. C’est des piles salines.

Ca aurait eté des piles « kidurgrav » elles auraient durée bien plus longtemps. Les piles « kidurgrav », les piles qui durent… Grave

C’etait un message d’un de nos autres sponsors. Il faut signaler que c’est grace a eux qu’il y a tant d’effets speciaux dans cette histoire donc merci a eux.



J’en etait ou moi ? Ah oui donc le vaisseau se pose et là les nains sortent meurtris de l’horreur qu’ils on connu. Ils deciderent de faire un elevage intensif de vaches tombées du ciel pour oublier leurs deboires terrible.

Alors que dans l’entreprise nos heros s’affolent pendant que Leonard mc coy de PITIE
(Par Interet Travaille Intelligement et Ecrase) nettoye la flaque informe laissée par les zorglubs avec un balais « kedal », une serpillere «DES troy » et un saut « persée ».

Cody le remplassait comme bras droit meme si il etait gaucher. James T. Kirk calmé par une longue seance de « je frappe donc j’essuye » sur un sac de sable avec la photo de toute l’equipe sauf lui dessus etait a son poste un café avec 3 sucres et demi plus un nuage de lait demi écrémé, un carré de chocolat noir aux noisettes entières et une petite cuillere dedans à la main.

Bref tout le monde etait prêt a partir James T. Kirk appuia sur le bouton : « Retour a la case depart, vous ne toucherez pas les 20000 mais merci d’avoir essayé ».

Je vous fait pas un dessin hein effet hyper espace blabla ect… Paf ils arrivent.

Une fois a bon port l’entreprise raconta leur courageuse exploration, leur exemplaire bravade du danger, leur esprit tactique. Brefs ils mentirent comme des arracheurs de dents. Ils expliquerent leur incroyable coup de genie qui leur a fait prendre contience que certains bruits etaient des veritables armes.

Le général les ecouta attentivement opinant du chef, s’eclairsissant la gorge, regardant la vache, levant la tete et faisant plein d’autres trucs encore avent enfin de prendre la parole (Il parrait que c’est comme ca que font les chefs pour faire style) :

-J’ai bien noté. Mais je vous signale que votre communication avec la terre n’a pas été coupée une seule seconde et que nous sommes au courant de tout. C’est pourquoi malgres la chance incroyable que vous avez eu de trouver le point faible d’enemis belliqueux je ne peux me soustraire dans l’idée que vous nous mentez actuellement. (Le general)
-Mais chef, c’est la distance(leonard mc coy)
-Je suis pas chef je suis general( le general)
-Ouais c’est vrai il est general, leonard mc coy (James T. Kirk)
-James T. Kirk, c’est moi qui commande, n’ose pas m’interompre sinon je te met d’Obispo pendant une semaine(general)
-Gn…Pitié general, pas ca(James T. Kirk)
-Bha koi c’est bien obispo (Mr Spock qui decidement a des gouts douteux)
-Meuh oui (La Radion)
-Toi Mr Spock, je peux tres bien te supprimer TOUT tes CD alors attention (le general)
-Non pas ca… Non… Meme la starac ?(Mr Spock meurtri a l’idée de se faire supprimé ses CD)
-TOUT tes CD (le general)
-aie c’est dur…(Mr Spock)
-Bon je veux bien passer l’eponge pour ce coup ci car j’avoue j’avais volontairement reuni cette equipe de pauvres nazes que vous etes dans le but de me debarrasser d’elements pouvant nuire a nos fleurons. Vous vous en etes malgres tout sorti par je ne sais quel miracle, mais ce n’est que partie remise. A la moindre petite erreur de votre part,si jamais vous n’echouez qu’une seule fois une seule mission meme si elle est impossible je m’occuperais personnellement de vous reduire en etats de legume personnellement. (le general)
-General puis je prendre la parole ? (Scoot)
-Je vous ecoute Scoot (le general)
-Voyez vous, c’est le fait d’avoir dument choisi cet equipage et d’avoir auguré qu’il s’autodetruirait par sa mediocrité, qu’il a ,de ce fait reussit. En effet par la complementarité dont nous faisons preuve nous avons palié aux problemes que nous avons rencontré. Donc ,s’il vous plait ne nous tenez pas rigeur de ce que nous sommes par notre individualité mais par ce que nous sommes par notre groupe( Scoot qui une fois ce superbe exposé fini regardait dans tout les sens, puis se fixa dans un air beta tout en se curant le nez energiquement)
-Oui, on va dire ca (Le general qui essaye de cacher son etonnement puis ajouta) Vous avez deux jours et vous repartirez explorer la galaxie. Faites en bon usage. Rompez

Sur ces mots tout le monde sauf Scoot qui restait figé dans son air absent s’eclipsa assez rapidement. Le general voyant Scoot ne bougant plus commenca a s’inquieter et claqua des doigts devant les yeux de celui-ci. Aussi tot Scoot se gratta la tete en disant :
-Excusez moi général j’ai des fois de graves abscences (Scoot s’enfuit en courant)
-Mon dieu pourquoi on t’il reussi ? Pourquoi ? Ils devaient echouer pourtant. Nous les avons envoyés sur la planette la plus dangereuse repertoriée et ils s’en sont sortis.(le general qui retourna dans ses quartiers)

Notre fine equipe se reposa bien chaqu’un de son coté pendant ces deux jours :

Mr Spock s’occupa de sa vache tout en ecoutant en boucle ses CD
Hikaru Sulu avait enfin perdu sa chiasse mais parcontre etait devenu constipé
Pavel chekov se laissa pousser la barbe jusqu'à ce qu’elle crame a cause d’une cigarette « malaitinte »
James T. Kirk fit une cure de destress intenssive
Leonard mc coy appris par cœur le manuel du parfait chef,du parfait amiral, du parfait general… Enfin bref il les appris tous par cœur.
Scoot fabriquait gaiment des ceciles qu’il affectionnait tant
Cody se fit prendre un veritable savon par sa mere devant son repas froid depuis une semaine suivi d’un « Mes felicitations mon fils tu est maintenant militaire dans mes bras»

Fin
Revenir en haut Aller en bas
BARVACHE
Vache Folle
Vache Folle
BARVACHE


Masculin Age : 27
Inscrit le : 22/05/2010
Messages : 3004

Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Empty
MessageSujet: Re: Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici   Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Icon_minitimeSam 11 Juin 2011 - 19:51

J'ai pas le courage de lire la tienne. x)
Voici la dernière que j'ai faite:
---
Quest of The Crystals Fantasy D4rk


Cette histoire n'en est pas une. Ou, tout du moins, elle est vraie. Je me nomme Jean-Michel du Racloir de St Bavure. J'ai vu de nombreuses choses dans ma vie. En effet, je suis aventurier. Aventurier des temps modernes on pourrait dire. Je dois affronter chaque jour des hordes de macaques survitaminés, ce qui rend mes journées très personnalisées. Je passe le plus clair de mon temps dans une sombre grotte à tenter de calmer ces monstres. Je suis un homme si ennuyeux que je n'ai pas d'ami. Sauf mon cactus de compagnie nommé Jean-Charles, hommage à mon arrière arrière grand-mère. Chaque jour, je raconte des choses inutiles et endors mes macaques. Oui. Vous l'avez compris, je suis professeur dans le lycée La Roche de la Sainteté du Tabernacle Doré. Aujourd'hui, nous sommes lundi. Hier c'était dimanche et demain sera mardi. Sauf imprévu. Ma salle est située au dernier étage et je dois bien monter des centaines de marches d'escalier pour y accéder. Le plancher craque sous mes pas saccadés, l'odeur de vieux bois pénètre mes narines et me fais l'effet d'un bon gros joint. Les araignées se sont installées sur le plafond depuis des années déjà. J'introduis la clé de mon local dans la fente prévue à cet effet et ouvre la porte. Me voici dans mon univers. Une salle de classe qui sent le renfermé. La lumière est quasi absente car les fenêtres sont recouvertes d'une épaisse couche de saletés brunâtres. Les tables datent sûrement du siècle dernier et mon bureau semble s'écrouler sous le poids des quelques livres qu'il soutient. Je m'assois à ma place, attendant l'arrivée de mes chères têtes blondes, brunes, rousses, teintes et chauves.
Après quelques minutes, Marie-Angélique, la première de la classe, arrive devant l'entrée et me salue. A chaque fois que je la vois, j'ai l'impression d'être dans une série Américaine. Petites couettes, petite jupette, petites lunettes, elle a tout pour qu'on ait envie de l'offrir à mon cousin, Georges Péddobir. Arrive ensuite Jérôme Lacastagne. Le gros bourrin de la classe. Le sol tremble sous ses pas bruyants et les murs semblent s'écrouler lorsqu'il crie des sottises de sa voie roque et grave. Le reste de la classe fait son apparition après un bon quart d'heure. La cloche sonne. Son bruit strident fait vibrer ma chaise tel un vibromasseur. Je ne me suis jamais senti aussi bien mais je préfère me lever pour ne pas choquer mes macaques.

"-Bien le bonjour, mes chers ma... magnifiques élèves! Entrez et asseyez vous en silence je vous prie!"

Chacun s'assied et le cours commence. Trois heures d'ennui en perspective. Le temps défile aussi vite qu'un escargot cul de jatte attaché à un lampadaire bancal mais je ne l'ai pas vu passer. Ni le temps ni l'escargot en question. La sonnerie retentit une fois de plus, mais je ne suis pas assis. Heureusement. Mes singes sortent de la salle dans un brouhaha ressemblant à un orgasme de tortue géante. Je me retrouve de nouveau seul dans mon antre, dans mon monde. J'entends une mouche voler. Je sors ma sarbacane et l'atteint d'un seul coup. Je pousse un cri de joie et va chercher le cadavre de ma victime. Je la range dans mon tiroir secret. Celui où s'entassent mouches mortes et ongles provenant de mes propres membres. Un hurlement fait vibrer ma chaise une fois de plus mais je ne ressens pas le même effet cette fois. Je commence à paniquer, on aurait dit un hurlement de peur ou un truc du genre. Je me précipite hors de ma salle et ouvre l'unique fenêtre du couloir avec du mal. Je vois alors un élève en sang, couché lamentablement sur le sol rouge. Je saute par la fenêtre et atterris tel Naruto qui arrive à sauter des dizaines de mètres sans jamais broncher. D'en bas, je peux voir la fenêtre du deuxième étage ouverte. L'élève en est sûrement tombé. Ou peut-être s'est-il suicidé. Je ne le connais pas, il n'est guère dans ma classe. Je lui donne une paire de claque pour avoir fait une bêtise, espérant le voir rouvrir les yeux pour me foutre une patate mais point ne se fut de réponse. C'est alors que surgit une loutre. Une loutre parlante qui plus est. Elle crie:
"-Holà bande de petits sacripans invétérés! Vous n'allez quand même pas ne pas l'enterrer, ce pauvre gamin! Je me charge de tout. Veuillez retourner en cours. Pour vous consoler, voici un autographe de Justine le bi qui aime le beurre, Justin Bieber ou Bibi pour les intimes.
-Je vais le dire à Bestah! s'écrie une fille
-Si tu veux. Réponds la loutre"
Après une heure, tout redevint normal. On avait oublié cet accident et c'était tant mieux. La journée se finit plus tôt que prévu car le temps est passé encore plus vite qu'un lévrier belge courant après eune frite. Ce soir encore, je dîne seul dans mon petit studio pourri qui sent la coke. Les anciens locataires étaient dealers. Heureusement que les keufs ne viennent pas troubler ma sérénité. Je mange du cassoulet en regardant les infos puis m'en vais me coucher dans mon lit dans ma chambre chez moi. Cette nuit, je fais un rêve. Un rêve étrange où j'ai l'impression d'être réveillé. J'entends une voix:

"-Hé! Toi! Le moche! Toi, la queue! Ecoute moi!
-Heeeiiin! Réponds-je
-Je suis Jean Bartholomé Alcibiade. Le seigneur des ténèbres...
-Wah la classe hé!... T'es un emo? Un gothique? Un fou?
-Je SUIS le seigneur des ténèbres! The Lord of The Darkness! Et je vais te tuer!
-Pourquoi? demande-je
-Just For Fun. Réponds cet enculé
-Mais... et que dois-je faire pour vous en empêcher? Je dois rechercher des objets sacrés c'est ça? Suppute-je
-Et bien... Oui. Cherche les quatre crystals fantasy d4rk et ramène les moi. Je pourrais alors forger une épée pour que tu me tues.
-Vous êtes trop bon seigneur! M’écrie-je
-Je sais. Mais je ne suis pas libre ce soir, désolé.
-Euh. Oui."

C'est ainsi que je pars en quête de quatre crystals fantasy d4rk. Je ne sais pas ce que c'est mais je vais sûrement rencontrer des compagnons inconnus qui se joindront à moi comme dans Final Fantasy ou Franklin! Je marche tranquillement le long d'un tranquille chemin d'une tranquillité dépassant l'imagination de la conception humaine. Une voix raisonne.
"-Je te salue, jeune... euh... vieux... enfin, bref, je te salue!
-Qui es-tu toi?
-Osef. Je suis, c'est tout. Tu vois château perçant la brume au loin dans les contrées inconnues effrayantes dont tout le monde a peur?
-Non. Je n'ai pas mes lunettes dans ce foutu songe.
-Prends ceci."
Des lunettes de soleil du genre "blond qui a des poils broshingés" apparaît et vient se placer sur mon nez.
"-Ah! Je le vois!... Et alors...?
- Tu devras y aller et affronter René le Destructeur. Il est fort. Très fort. Lorsque tu l'auras battu, tu pourras retourner dans la réalité.
Après de longues péripéties que l'auteur a la flemme de narrer, j'arrive devant mon ennemi, René. Le combat dure, dure, dure, dure, etc. Mais j'arrive finalement à vaincre mon ennemi. Tout s'éclaire et, en un éclair, je me retrouve dans ma salle de classe, avachi sur mon bureau. J'écarquille les yeux et voit un petit garçon se tenir debout au milieu de la pièce.

"-Alors, professeur? Bien dormi?" dit il, impassible.

Il continua à me fixer jusqu'au coucher du Soleil. Lorsque la nuit tomba, il disparu comme s'il n'avait jamais été là et je compris que je ne sourirai plus jamais. Mais je ne sais pas pourquoi.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Empty
MessageSujet: Re: Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici   Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoires absurdes que VOUS pouvez poster ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pouvez vous ralentir ce script
» Scénario pour ami: pouvez vous répondre ?
» UNE ressource fait avec paint
» Si le cinéma vous atirre et que vous avez des idées de films rien que pour vous venez ici.
» Un poster pour Akakin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Maker VX :: Créations :: Récits et histoires-
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com