AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Partagez
 

 En hommage à Hugo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arty'
Modérateur
Modérateur
Arty'


Masculin Age : 132
Inscrit le : 14/04/2009
Messages : 1321

En hommage à Hugo. Empty
MessageSujet: En hommage à Hugo.   En hommage à Hugo. Icon_minitimeSam 16 Oct 2010 - 16:30

Bonjour.
Si vous habitez dans Montluçon ou ses alentours, l'affaire vous a sûrement effleuré.
Hugo, 12 ans. Percut par une voiture, traumatismes Crâniens, admis au CHU de Clermond-Ferrand.
Décédé dans la nuit du Mercredi au Jeudi.

Voilà ... J'ai écris un petit quelque chose, pour lui ... Certes, c'est assez court. Mais c'est la façon dont je vois les choses.

Quelqu’un est mort cette semaine.

Claire, net, et concis. Banal, aussi.
Chaque jour, des milliers de personnes s’éteignent, comme la flamme d’une bougie luisant dans l’obscurité.
A la différence près que l’on ne peut pas rallumer l’éclat d’une vie éteinte.
Lorsque l’on apprend qu’un attentat a fait une dizaine de morts, l’esprit humain ne s’en retrouve qu’assez peu choqué. L’habitude ?
Pour la simple et bonne raison que la conscience ne peut s’imaginer ce qu’est la mort.
C’est vrai. Il est impossible de se représenter la fin d’une vie, sans rien après. Le noir ? L’attente, l’ennui ? Qu’y a-t-il après ?
La mort est quelque chose de violent. Très violent. Et pourtant le cerveau n’arrive pas à l’assimiler. Jamais. La perte définitive d’une personne… Ne plus jamais la revoir, ne plus jamais lui parler ? Nous, notre conscience, nous le savons. Mais nous ne pouvons nous le représenter.

Hugo … 5eme C, collège Marie-Curie. Ca, ils ont du être choqués, les élèves de ta classe. Une journée comme les autres, pourtant… Puis, ils se sont aperçus qu’Hugo n’était pas là, aujourd’hui. Puis on leur a dit qu’il ne reviendra plus. Au début, il y’a eu ce grand silence. Puis, le choc. Et les larmes.

Lorsque cette voiture l’a fauché… A-t-il eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait ? A-t-il réalisé ce qu’il venait de se passe ? A-t-il eu le temps de se demander pourquoi était-il passé par là ? Sur cette route, à cette heure là ?

Une énorme malchance. Un grand nombre de détails auraient pu l’empêcher d’arriver au même moment que ce chauffard … Des pneus dégonflés ? Un coup de téléphone, voire même une petite chute. N’importe quoi aurait pu le retarder.

Je ne le connaissais pas. D’autres n’avait jamais entendus parler de lui. Mais une sensation de malaise s’est emparée de tous. Aussi dur que l’on veut paraître, la mort d’une personne proche dans notre environnement nous bouleverse intérieurement.

J’ai parlé avec un de ces anciens amis, l’autre jour. Ils se connaissaient depuis la maternel. Il est venu à l’aumônerie, l’autre jour. Il n’a pas prononcé un mot. Il n’a pas mangé, non plus.

Les parents d’Hugo sont effondrés. Comment auraient-ils pu savoir ? Pire encore. Ils l’ont vue partir, peut-être même sans un au revoir … Même Michelle, elle qui s’occupe des obsèques les as reçus. Même elle a été choquée par l’état des parents d’Hugo…

On nous a dit qu’une cellule psychologique serait mise en place, au collège.
On nous a dit que la classe des 5eme C était dispensée de cours pour quelques temps.
Hugo, lui, n’a rien pu dire.
Il n’en a pas eu le temps.

Arty'
Revenir en haut Aller en bas
 

En hommage à Hugo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Maker VX :: Créations :: Récits et histoires-
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit