AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 ~ Lucid Dream ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Illusionniste Lv.12
Illusionniste Lv.12
avatar


Masculin Inscrit le : 21/05/2009
Messages : 716

MessageSujet: ~ Lucid Dream ~   Lun 3 Sep 2012 - 12:54

Petit texte inachevé (le dénouement devait être tout autre en réalité, c'est par manque de temps que j'ai opté pour la présente fin) réalisé dans le cadre d'un duel, et que je reposte ici car je n'avais pas reçu énormément de commentaires à son sujet. Valaa'. Enjoy ~

Lucid Dream


- Eh bien, tout a l'air d'être en ordre, M. Jackson. Votre C.V me semble convenable et vous avez réussi avec brio tous les tests d'aptitudes physiques auxquels nous vous avons soumis.

L'homme en face duquel j'étais assis extirpa d'un des tiroirs de son bureau en acajou massif une cave à cigare sur laquelle la mention Habanos était inscrite en caractères gras. Il ouvrit précautionneusement la boite, se saisit d'un cigare à la cape marron-clair, puis m'en proposa un. L'offre était alléchante, mais je la déclinai pourtant poliment. Mon interlocuteur sortit ensuite de la poche avant de son costume un petit coupe-cigare s'apparentant quelque peu à des ciseaux et, à l'aide de ceux-ci, entrepris d'inciser la tête de son havane. Après qu'il eût procédé à la coupe du cigare, il l'alluma à son pied avec une des nombreuses allumettes longues qui étaient éparpillées sur son bureau. Il dut toutefois attendre que l'incandescence fût satisfaite au niveau du foyer pour porter le cigare en bouche afin d'en aspirer les premières bouchées.

- Toutefois, en tant que directeur général adjoint de Black Mesa, je me dois de vous avertir que cette expérience n'est pas sans risques, loin s'en faut. Et il est d'ailleurs fort probable que...

- Peu m'importe, l'interrompis-je. Tout ce qui m'intéresse, c'est l'argent.

Désormais, les volutes de fumée opaques émanant du cigare dissimulaient l'intégralité de son visage. Je vis malgré tout ses yeux s'écarquiller sous l'effet de la stupeur.

- Soit. Dois-je en conclure que votre décision est d'ores et déjà prise ? me demanda-t-il en fronçant les sourcils.

J'opinai du chef.

- Alors, passons sans plus attendre à la signature du contrat, dit-il en se fendant d'un sourire rayonnant.

Joignant le geste à la parole, il étala devant moi les deux exemplaires d'un contrat sur papier bible sans le moindre en-tête.

- J'aurai juste besoin d'une petite signature ici, susurra-t-il en désignant le rectangle de signature.

Sans même prendre la peine de prendre connaissance des différentes clauses du contrat, je pris le stylo doré qu'on me tendait et apposai ma signature à côté de celle à l'encre noire, pratiquement illisible, qui se trouvait déjà sur le document.

- Parfait, me dit-il en s'emparant avidement du contrat, je vous laisse maintenant entre les mains du Professeur Grant. C'est entre autre lui qui est à l'origine du projet Lucid Dream, dont vous allez être le... sujet principal, dirons-nous.

A peine eût-il achevé sa phrase qu'une main cachectique vint se poser sur mon épaule gauche.

- Bonjour M. Jackson. Je suis enchanté de faire votre connaissance.

De taille standard, le Professeur Grant portait les cheveux ras, en brosse. Il était vêtu d'une ample blouse blanche dans laquelle il flottait littéralement. Ses petites lunettes, cerclées de métal, étaient parfaitement assorties à ses yeux bleu acier. Il émanait de lui une aura qui mettait immédiatement en confiance.

- De même, balbutiai-je, alors que nous échangions une vigoureuse poignée de main.

- Si vous voulez bien me suivre, dit-il en tournant les talons.

Nous quittâmes tout deux la pièce sans cérémonie, traversâmes un long couloir aux murs et au sol carrelés de blanc, et au bout duquel se trouvait un petit ascenseur dont les portes s'ouvrirent automatiquement à notre approche.

- Je vous en prie M. Jackson: passez donc le premier, j'y tiens, s'exclama le Professeur Grant, un sourire narquois aux lèvres.

Quelque peu intrigué par cette subite courtoisie, je le remerciai chaleureusement malgré tout et m'engouffrai dans la cabine, laquelle baignait dans une lumière crue légèrement bleutée. Ensuite, j'eus juste le temps d'apercevoir le Professeur Grant me saisir l'avant-bras et l'aiguille qui l'y enfonça briller. Puis, plus rien. Si ce n'est les ténèbres, et la douleur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je repris connaissance, quelques heures plus tard, au beau milieu d'un immense laboratoire, allongé sur une table d'examen métallique, dans le plus simple appareil, le corps bardé d'électrodes et de capteurs en tout genre. Autour de moi s'affairaient une multitude de scientifiques en blouse blanche. Un fol instant, j'envisageai de m'enfuir. Mais, lorsque je voulus me lever, je constatai avec dépit que plus aucun de mes membres ne m'obéissaient. La drogue que l'on m'avait injecté avait tout bonnement déconnecté mes muscles de ma volonté ! Soudain, alors qu'exténué, je poussais un soupir de résignation, une voix de stentor s'éleva:

- Je suis impressionné par votre robustesse, M. Jackson. Avec la dose que l'on vous a administrer, vous n'auriez pas dû vous réveiller avant plusieurs jours. Et pourtant, vous voilà déjà conscient !

Je tournai péniblement la tête et aperçu alors, penché sur moi, riant de toutes ses dents, le Professeur Grant.

V-Vous... Pourquoi ?... murmurais-je, étonné par l'effort que me demandait le simple fait d'ouvrir la bouche.

- Sachez que je suis sincèrement désolé de vous avoir traité de la sorte. Malheureusement, c'était un mal nécessaire. Voyez-vous, nos précédents cobayes - ou sujets, appelez-les comme vous voulez - ont tous pris la fuite avant même que l'expérience ne débute. C'est pourquoi nous avons décidé de prendre de telles précautions. Oh! Mais, je vois qu'une question vous brûle les lèvres. Vous vous demandez sûrement pourquoi vos prédécesseurs, si je puis dire, ont agi ainsi, n'est-ce pas ? Eh bien, il vous suffit de lever la tête et vous aurez la réponse à votre question, je crois.

Interloqué, je m'exécutai malgré tout. Ce que je vis me glaça le sang. Suspendue au plafond, une gigantesque machine, aussi futuriste que monstrueuse, agitaient dans tous les sens les sept bras métalliques dont elle était pourvue, lesquels faisaient irrésistiblement songer à des tentacules.

Il me dit qu'il s'agissait de son chef-d'oeuvre, que près de dix années avaient été nécessaires à sa conception et qu'il l'avait baptisée Octopus B2-03, bien qu'elle ne soit dotée que de sept bras. Je lui fis observer le manque d'originalité de ce qualificatif, mais il ne prêta guère attention à ma remarque. Je l'interrogeai ensuite sur l'utilité d'un tel engin. Il eut un petit rire, puis daigna me répondre:

- Ne vous faites pas de soucis à ce sujet, M. Jackson, vous le saurez bien assez tôt. De toute façon, nous avons déjà perdu suffisamment de temps comme cela.

D'un geste fluide, il extirpa d'une des poches de son sarrau une sorte de petite télécommande et appuya sur l'unique bouton dont elle était ornée.

- Bonne nuit, doux Prince.

Et ils fondirent sur moi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La sonnerie du réveil m'arrache brutalement à ma torpeur. Je me redresse dans mon lit et, fébrile, regarde autour de moi. Je me frotte les yeux. A mon grand étonnement, je me trouve dans ma chambre.

- Tout ceci n'était donc qu'un... rêve ? je m'exclame à haute voix.

Je m'extirpe des mes draps en trébuchant et avance à tâtons en direction de la salle de bain. Je referme en frissonnant la fenêtre laissée grande ouverte, me déshabille, non sans avoir donné un tour de verrou, puis m'abandonne au jet brûlant de la douche. Soudain, alors que je tente de rattraper le savon tombé dans le bac de la douche, je ressens une petite douleur au niveau de l'avant-bras. Intrigué, j'inspecte minutieusement celui-ci à la recherche de quelque blessure, mais n'y voit rien d'anormal.

- Sans doute une piqûre de moustique, je marmonne en ramassant la savonnette.

_________________
Ci-dessous, des jeux relativement cools :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Lv.10
Voyageur Lv.10
avatar


Masculin Age : 16
Inscrit le : 27/07/2012
Messages : 433

MessageSujet: Re: ~ Lucid Dream ~   Lun 3 Sep 2012 - 17:23

comme je cherchai à passer le temps j'ai trouvé ton histoire !
et cela m'a beaucoup plus !
j'ai passé un bon moment à lire ton histoire !
je te remerci de m'avoir diverti !
Spoiler:
 

Heav'n

_________________

_______________________________________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hakoo.forumactif.org/
 

~ Lucid Dream ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream Créas
» Little dream
» Version 27 : Sweet Dream
» Présentation créa'dream
» [Dessins] Dream city

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Maker VX :: Créations :: Récits et histoires-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit