AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Décomposition Sylvestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poulet Lv.1
Poulet Lv.1
avatar


Masculin Age : 25
Inscrit le : 30/08/2012
Messages : 2

MessageSujet: Décomposition Sylvestre   Ven 31 Aoû 2012 - 11:56

Sur la marque salutaire d'un abri charnel, j'ai dessiné.
Dessiner la pureté, la magnificence d'un arbre.
Sa floraison ne m'a pas vraiment apporté la gaité.
Du moins au premier abord de cette beauté d'ambre.

Quand on m'accorda le repos de mon être
Je ne puis oublier, forcé de l'admettre.
Que plus jamais je ne pourrais effleurer cette marque
Qui hanta mon esprit, corrompu par l'ammoniaque.

La mélancolie qui habite mon esprit
N'aurait pus avoir de sens, sans ton repos
Subjugué par les mélanges de tes propos
Je m'endors quand tu ploie et quand tu rit.

Laissons de côté toute cette haine et cette rancoeur
Abdique la peine, et le pardon de mon coeur

Doux berceau musical, il faut que tu me berce
Dans la douleur eternelle de la pénombre
Je ressens tes paroles qui me percent
De notes aiguisées de rugissement macabre.

Oublie tous nos soucis, tous nos tracas
Qu'ils nous laissent vivre, en attendant le trépas
J'ai tant d'amour, de tendresse à étaler
Caressé par la Grace, il est temps de s'en aller

Ce sonnet ne prendra fin que par l'amour que j'y porte
Quand sonnaient les cloches du fardeau que je supporte
Ton visage délictueux se dévoilant à moi
Ne saurait me faire oublier cette magnifique FOIS.

Laissons de côté toute cette haine et cette rancoeur
Abdique la peine, et le pardon de mon coeur.

Le fait d'y repenser, son visage d'argent
Me couvrant de baisers, épousant mes sentiments
Altéré par le peu de soucis que nous transportons
Oubliés sous la douce chaleur de ce portillon.

L'amitié singulaire est le pardon de l'être cher
L'amitié solidaire est le salut de tout ce qui t'es cher
Mais je ploie, je veux une amitié telle qui me ferait vibrer
Au son de l'orchestre symphonique de cette assemblée.

L'assemblée de mon coeur et de mon esprit
Sucitant la joie, exaltant d'un air ravi
La seule chose qui me fit me sentir vivre
C'est de revoir, juste une fois, ton sourire.

P.S.
Ce poème a maintenant deux ans, et est un extrait de la pièce maîtresse de mon recueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illusionniste Lv.12
Illusionniste Lv.12
avatar


Féminin Age : 22
Inscrit le : 20/08/2012
Messages : 743

MessageSujet: Re: Décomposition Sylvestre   Ven 31 Aoû 2012 - 12:55

Il est pas mal ce poème, bravo ! Par contre, fait attention aux soucis de ponctuation. C'est peut être un poème, mais bien placer les virgules et les points aident à une lecture fluide et agréable. J'ai relevé un autre soucis : le rythme. J'ai lu à voix haute pour le vérifier, et bien souvent, il est cassé de manière désagréable par des phrases trop longues. En fait, je te conseille d'éviter d'alterner les vers longs et courts dans une strophe, je ne sais pas si tu y as prêté attention, mais c'est important.

Une fois, j'ai appris que les plus grands auteurs, dont Zola par exemple, relisaient leur texte à voix haute des dizaines de fois afin d'avoir le rythme parfait, fluide, et de faire ressentir ce qu'il faut ressentir lorsqu'on lit à voix haute.

Voilà mon avis en tant que L qui s'est mangé de la poésie toute l'année ! XD

_________________

Linving In The Moment - Jason Mraz ♥


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nomimange'twa ♪
Nomimange'twa ♪
avatar


Masculin Age : 26
Inscrit le : 02/02/2010
Messages : 4689

MessageSujet: Re: Décomposition Sylvestre   Ven 31 Aoû 2012 - 13:17

Moi j'y connais rien en poésie, mais je relève juste ce qui me trouble.
Citation :
Sur la marque salutaire d'un abri charnel, j'ai dessiné.
Dessiner la pureté, la magnificence d'un arbre.
J'aurais conjugué ça: "Dessiné". En continuité avec la phrase précédente en fait.
Citation :
Quand on m'accorda le repos de mon être
Je ne puis oublier, forcé de l'admettre.
Que plus jamais je ne pourrais effleurer cette marque
Qui hanta mon esprit, corrompu par l'ammoniaque.
La répétition du son "qu" en début de vers sonne étrangement à l'oreille.
Pareil dans une strophe suivante avec trois "D".
Citation :
De notes aiguisées de rugissement macabre.
Il manque, soit une virgule, soit ce sont les notes qui sont aiguisées d'un rugissement macabre, et là:
"d'un" à la place de "de"
ou
"rugissements macabres", au pluriel donc.

Rien à dire pour le reste. C'est assez beau, mais je ne me suis jamais intéressé à la poésie d'assez près pour donner des conseils avisés dans ce domaine.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Décomposition Sylvestre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Décomposition Sylvestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Maker VX :: Créations :: Récits et histoires-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit